Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Abe déclare vouloir normaliser les liens entre Tokyo et Pyongyang

2019-01-31

© YONHAP News

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré vouloir normaliser les relations diplomatiques entre son pays et la Corée du Nord. Une remarque faite le 28 janvier, lors de son discours de politique générale donné tous les ans devant le Parlement. Comment interpréter cette déclaration ? 


« La position de base du Japon, telle que présentée dans le discours de Shinzo Abe, est que le pays cherchera à améliorer ses liens avec la Corée du Nord pour ne pas se trouver mis à l’écart des pourparlers de dénucléarisation entre Pyongyang et Washington, tout en cherchant à résoudre la question des citoyens japonais enlevés par le Nord il y a des décennies. Dans un discours similaire l’année dernière, il avait souligné le besoin de mettre fin aux provocations nucléaires et balistiques nord-coréennes. C’était une réponse aux essais menés par le régime en 2017. Cette année, alors que des négociations de dénucléarisation sont en cours, le Premier ministre nippon a cette fois mis en avant la participation active du Japon au processus de dialogue, ainsi que la recherche d’une solution à la question des enlèvements », explique Shin Beom-chul, directeur de la recherche à l’Institut Asan pour les études politiques, à Séoul. 


Le Japon a donc adapté son discours à l’évolution de la situation diplomatique sur la péninsule. Le discours de Shinzo Abe montre que le pays semble craindre d’être mis à l’écart du processus de dialogue. Mais cette crainte est infondée, assure Shin Beom-chul.

Dernières nouvelles