L’ONU autorise la poursuite du projet de reconnexion des voies ferrées entre les deux Corées ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

L’ONU autorise la poursuite du projet de reconnexion des voies ferrées entre les deux Corées

2018-11-29

ⓒ KBS

Le 23 novembre, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’Onu a offert une exemption aux sanctions, exemption qui autorise les deux Corées à mener une étude conjointe des voies ferroviaires au nord de la frontière. Cette décision est un premier pas significatif qui permet de continuer le projet de reconnexion des rails entre Sud et Nord. 


« Alors que des discussions sont en cours pour parvenir à la dénucléarisation de la péninsule coréenne et pour établir un régime de paix, l’Onu pense que l’amélioration des relations intercoréennes est importante aussi. Alors que la Corée du Nord fait toujours l’objet de sanctions internationales, cette décision d’autoriser des exemptions montre que l’Onu soutiendra activement les programmes de coopération économique, comme la reconnexion des voies ferrées, à condition que les pourparlers de dénucléarisation avancent », estime Kim Yong-hyun, professeur au département d’études nord-coréennes de l’Université Dongguk.


Cette exemption ne concerne que le projet préliminaire d’inspection conjointe des voies ferrées nord-coréennes, nécessaire avant de connecter ces voies à celles du Sud. Cette inspection nécessite l’envoi de carburant et de divers matériels au Nord, ce qui est interdit par les sanctions. Il fallait donc obtenir des exemptions de l’Onu. Si celles-ci constituent un premier pas important, la reconnexion concrète des voies ferrées par-dessus la frontière ne sera possible que lorsque des progrès notables seront observés dans le processus de dénucléarisation. Analyse.

Dernières nouvelles