Les Etats-Unis infligent des sanctions à trois officiels nord-coréens accusés de violations de droits de l’Homme ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

Les Etats-Unis infligent des sanctions à trois officiels nord-coréens accusés de violations de droits de l’Homme

2018-12-13

© YONHAP News

Le gouvernement américain a infligé ce lundi de nouvelles sanctions à trois hauts responsables nord-coréens pour violation des droits de l’Homme. Parmi ces apparatchiks du régime se trouve Choe Ryong-hae, un proche du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.


« Choe Ryong-hae est le vice-président du Parti des travailleurs et le directeur du département d’organisation et de direction du Parti. C’est un poste crucial qui était autrefois occupé par l’ancien dirigeant Kim Jong-il en personne. Ce département est très puissant et se trouve au coeur du régime. Choe Ryong-hae est considéré comme le bras droit de Kim Jong-un et il contrôle le Parti, le gouvernement et l’armée. Les deux autres officiels frappés de sanctions sont Jong Kyong-thaek, ministre de la sécurité de l’Etat et Pak Kwang-ho, directeur du département de propagande et d’agitation. Le ministère de la sécurité de l’Etat joue un rôle clé dans les activités de censure et de violations des droits de l’Homme. Le département de Pak supervise lui l’ensemble des médias officiels. La sœur de Kim Jong-un, Kim Yo-jong, est vice-directrice de cette organisation. Les trois hommes – Choe, Jong et Pak – sont ainsi trois officiels parmi les plus importants du régime », explique Hong Hyun-ik, chercheur à l’Institut Sejong à Séoul.


Il dresse le portrait des trois officiels visés et explique l’objectif de ces nouvelles mesures punitives frappant le régime. Analyse.

Dernières nouvelles