Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

La Corée du Sud et les Etats-Unis suspendent leurs exercices militaires conjoints

2018-06-21
La Corée du Sud et les Etats-Unis suspendent leurs exercices militaires conjoints

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont annoncé la suspension de leurs exercices militaires annuels conjoints, baptisés « Ulchi Freedom Guardian » et prévus en août. Il s’agit là d’un geste de conciliation destiné à la Corée du Nord, alors que celle-ci s’est engagée à renoncer au nucléaire. Ce sera la première fois depuis 24 ans que ces manœuvres n’auront pas lieu. Ces opérations à but défensif, destinées à renforcer la posture de défense des deux alliés face à une hypothétique invasion du Nord, incluaient des agences gouvernementales et des soldats sud-coréens et américains. 17 000 GI's y avaient participé l’année dernière. Ces exercices provoquaient régulièrement la fureur de Pyongyang, qui exigeait chaque année leur annulation. « Chaque fois que ces manœuvres étaient organisées, la Corée du Nord était à cran et y répondait par ses propres exercices militaires. Le Leader Suprême ne se montrait pas en public pendant cette période, pour des raisons de sécurité. A l’évidence, le régime était très nerveux face à ces opérations sud-coréano-américaines. D’une certaine façon, le Nord se servait de ces exercices qui sont pourtant de nature défensive pour justifier son programme nucléaire. Mais à présent, Séoul et Washington ont décidé de prendre l’initiative pour bâtir la confiance avec Pyongyang, et demandent au régime en contrepartie de nouvelles mesures de dénucléarisation », explique Shin Beom-chul, de l’Institut Asan des Etudes politiques. Il nous offre son analyse.

Dernières nouvelles