Les deux Corées discutent du raccordement de leurs voies ferroviaires ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

Les deux Corées discutent du raccordement de leurs voies ferroviaires

2018-06-28
Les deux Corées discutent du raccordement de leurs voies ferroviaires

Ce mardi 26 juin, pour la première fois depuis 10 ans, les deux Corées ont organisé des pourparlers pour discuter du raccordement et de la modernisation de leurs voies ferrées transfrontalières. Des discussions qui prennent place dans le cadre de l’initiative du président sud-coréen Moon Jae-in pour bâtir « une nouvelle carte économique de la péninsule ».

Les deux délégations se sont rencontrées au village de la trêve à Panmunjom, sur la frontière. Ces pourparlers sont vus comme une étape importante de la mise en œuvre concrète d’un point de l’accord obtenu lors du premier sommet entre les leaders des deux Corées le 27 avril : Moon Jae-in et Kim Jong-un sont tombés d’accord pour reconnecter leurs voies de chemin de fer et leurs routes, dans un objectif de développement économique équilibré et conjoint.

« Le raccordement des voies ferrées permettrait aux personnes et aux marchandises de voyager par train jusqu’en Europe. Ce serait un bouleversement logistique. Aujourd’hui, aller de Busan à Moscou en bateau prend 30 jours. En train, le même trajet ne prendrait que 14 jours. Pour recevoir des biens importés d’Allemagne, il faut à présent attendre deux mois. En combinant train et bateau, on pourrait réduire cette durée à 35 jours. Envoyer un container par navire du port d’Incheon à celui de Nampo, en Corée du Nord, coûte environ 800 dollars. Mais cela ne coûterait que 200 dollars avec la ligne ferroviaire de Gyeongui ! La connexion des voies ferrées transfrontalières serait donc une véritable révolution en matière de transport et de logistique », explique Oh Gyeong-seop, chercheur à l’Institut coréen pour la réunification nationale. Analyse.

Dernières nouvelles