Dernières nouvelles

Page d'accueil > Dernières nouvelles > Infos

Pyongyang dit ne pas être intéressé par un dialogue suivi d’une menace militaire

Journal2019-08-22

Décidément, la Corée du Nord semble ne pas être pressée de retourner à la table des négociations.

Ce matin, le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères a déclaré, dans un commentaire, que Pyongyang n’était pas intéressé par un dialogue accompagné d’une menace militaire, bien que sa position pour la résolution pacifique de tous les problèmes à travers le dialogue reste inchangée.

Le commentaire a notamment évoqué l’acquisition de F-35A par la Corée du Sud, en qualifiant de tels déploiements de « provocation grave contre les déclarations conjointes et l’accord militaire entre les deux Corées ». De fait, l’armée de l’air sud-coréenne envisage d’adopter un total de 40 unités de ce chasseur fugitif d’ici 2020, dont deux sont arrivées hier à la base aérienne de Cheongju.

Le texte fustige également les Etats-Unis en critiquant, en particulier, le récent tir de missiles de moyenne portée et leur « intention » de déployer massivement des matériels d’attaque de pointe.

Ce discours intervient après que le représentant spécial américain Steeve Biegun a appelé, hier, le pays communiste à s'asseoir à nouveau à la table des négociations, en affirmant que Washington se tenait prêt à relancer le dialogue.

D’autre part, la radio centrale de Corée du Nord s’en est prise à l’adoption par la commission parlementaire sud-coréenne chargée de la défense, le 5 août, d’une résolution condamnant les programmes balistique et nucléaire nord-coréens en répliquant que ce sont les autorités du Sud qui menacent la paix dans la péninsule.

[Photo : YONHAP News]

Dernières nouvelles