Aller au menu Aller à la page
Go Top

« Petite biographie de Kim Taek-gwang » de Jang Hae-song

#Lettres coréennes l 2022-06-28

Lettres coréennes

ⓒ Getty Images Bank

Après avoir obtenu son diplôme universitaire, Kim Taek-gwang avait été envoyé à Sepo dans la province de Gangwon appartenant à l’agence locale de Wonsan du Bureau de la gestion du réseau ferroviaire de Hamhung, en tant que membre d’une équipe des trois révolutions.  


L’article disait qu’il s’était occupé de tout afin d’apaiser les inquiétudes de Kim Il-sung et de Kim Jong-il sur le transport ferroviaire de la nation. 


Le jeune diplômé avait proposé de former une unité de cheminots consacrée à la production de traverses de chemin de fer et avait pris la tête de cette nouvelle tentative.


Un jour, alors qu’ils travaillaient sans relâche à la fabrication de traverses, ils découvrirent que leur dortoir était en feu. 


Quand ils y arrivèrent, le toit s’était presque écroulé. Kim Taek-gwang réfléchit un instant puis se précipita dans les flammes.


- Extrait de l’émission



C’était au cours de la première année à l’université des chemins de fer de Pyongyang que les deux hommes se sont rencontrés pour la première fois. Ils participaient à une compétition interdépartementale d’échecs chinois. Park était un novice tandis que Kim était si bon qu’il était surnommé « Nord du fleuve Chongchon » car on disait que personne au nord de ce fameux fleuve ne pouvait le battre.


C’était pourtant Sang-sun qui a gagné la partie, à la surprise générale. Eh oui, tout cela n’était que de la vantardise de Taek-gwang. Les deux se sont croisés à nouveau lors d’une session annuelle de critique.


박상순이 김택광을 처음 알게 된 건 

철도 대학 1학년 체육대회였습니다.

당시 과 대항 장기시합이 있었는데, 

박상순은 장기를 막 배우는 단계지만

김택광은 청천강 이북에는 상대할 사람이 없다고 해서

별명도 ‘청천강 이북’이었습니다.


그런데 어이없게 청천강 이북, 김택광의 패배로 끝이 났습니다.

모든 것이 김택광의 허풍이었던 거죠.



# Interview : Jeon So-yeong, critique littéraire

Le récit s’intitule « Petite biographie de Kim Taek-gwang », ce qui veut dire qu’il s’agit d’un résumé de la vie de ce personnage. Mais cette biographie courte et fausse montre comment un vaurien est transformé en héros après son décès. Cela illustre également le côté sombre de la société nord-coréenne dans laquelle il vivait.



Ce jour-là, ils abattaient des arbres pour fabriquer les traverses de chemin de fer lorsque quelqu’un cria que le dortoir était en feu. 


Quand ils arrivèrent sur les lieux, il était bien trop tard. 


Heureusement que personne ne semblait avoir succombé à l’incendie, mais un corps fut retrouvé ensuite dans une minuscule pièce utilisée comme entrepôt. Tout le monde sursauta de surprise : c’était le corps de Kim Taek-gwang.


« Vous voulez dire que Taek-gwang n’est pas monté sur la montagne ? » 


« Un membre d’une équipe des trois révolutions n’a aucune raison d’y aller. Il fait froid dans les bois, le travail est dur et il doit travailler avec les ouvriers. La vérité, c’est qu’il a trop bu la nuit précédente et qu’il dormait dans l’entrepôt. » 


C’était absurde. Sang-sun a senti un goût amer dans sa bouche qui l’empêchait de parler. 


Kim Il-sun et Kim Jong-il transformaient un escroc répréhensible en héros si cela pouvait faire connaître la grandeur et la sagesse de leur leadership. 


Où allait donc ce pays ? Plus il réfléchissait, plus il restait sans voix.


그날 이들은 산에 올라 침목으로 쓸 목재를 찾아 한창 벌목을 하고 있는데

누군가 숙소에서 불이 난 것 같다고 소리쳤다.


하지만 이들이 도착했을 때는 이미 너무 늦었다.


그나마 사람이 다치지 않아 다행이라고 생각하는데

창고로 쓰던 뒷골방 자리에서 시신 한 구가 발견되었다.

모두가 깜짝 놀라 보니 뜻밖에도 김택광이었다는 것이다. 


“아니, 그럼 김택광이는 거기 산에 올라가지 않았다는 말입니까?” 


“3대 혁명 소조원이 왜 산에 올라가겠습니까?

산에 올라가 봐야 춥고 힘들고 노동자들과 함께 일을 해야 할 텐데,

그리고 바른대로 말해서 그는 전날 술을 억병으로 마시고

뒷창고에 숨어 자고 있었단 말입니다” 


기막힌 일이었다.

상순의 입이 써서 말이 나가지 않았다.


김일성, 김정일이 자기 자신들의 위대성, 영도의 현명성을 선전하기 위해서는

세상 불망종의 사기꾼도 영웅으로 둔갑시킨다.


그러니 이 나라는 도대체 어디로 가자고 그러는가.

상순이 생각하면 할수록 기가 막혀 말이 나오지 않았다.




Auteur : Jang Hae-song (1945 – )

- Débuts littéraires : avec la publication de son roman « Où est la vie ? ».

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >