Aller au menu Aller à la page
Go Top

Economie

10 ans d’ALE entre la Corée du Sud et l’Union européenne

#Eco à la une l 2021-07-05

Economie

ⓒ Getty Images Bank

Le 1er juillet 2011, est entré en vigueur l’accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l’Union européenne, faisant de la Corée du Sud le premier pays asiatique à mettre en œuvre un ALE avec l’UE. Et par rapport à ses rivaux de la région dont le Japon, Séoul a eu le nez creux en s’intéressant au marché européen ces dix dernières années. Car selon un rapport de l’Institut pour le commerce international de la Kotra, l’Agence coréenne pour la promotion du commerce extérieur et des investissements, cet accord commercial a bien profité à la Corée du Sud dans le secteur des exportations d’automobiles, des batteries et des produits chimiques.


Toutefois, dans l’ensemble, il n’y a pas eu de révolution majeure dans les exportations du pays du Matin clair vers l’UE depuis 2011. Mais comme celle-ci cherche actuellement à réorganiser ses chaînes d’approvisionnement, avec une demande croissante de produits respectueux de l’environnement, la Corée du Sud pourrait profiter de cette occasion pour étendre sa présence sur le marché européen et tirer le meilleur parti de l’ALE avec l’Europe, du fait que les tarifs vont être complètement abolis au cours de la dixième année de la mise en vigueur de leur accord de libre-échange.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >