Aller au menu Aller à la page
Go Top

Culture

« Le jeu de l’ombre » de Cheon Seon-ran

#Lettres coréennes l 2022-04-19

Lettres coréennes

ⓒ Getty Images Bank

5 décembre 2037

Je devrais écrire une histoire sur la solitude, peut-être sur celle d’une astronaute comme moi. Elle n’a pas pu supporter sa planète natale et l’a quittée comme si elle avait été envoyée en exil. C’est ainsi qu’elle a fini par errer dans l’espace. Mais elle ne parvient pas à trouver une réponse, alors elle retourne sur sa planète pleine de douleur, pour retrouver une seule personne, pour être réconfortée par celle-ci et obtenir son empathie.



- Extrait de l’émission


La raison principale pour laquelle j’avais décidé de me faire opérer était mon travail.


« Vous ne serez pas blessé si vous n’avez pas d’empathie pour les autres. » C’est avec cette phrase que le monde médical l’a expliquée en exécutant la fameuse opération pour la première fois. Tout individu a un miroir dans sa tête, un miroir qui reflète le cœur d’un autre. Cet outil lui permet d’observer et imiter les émotions d’autrui afin qu’il éprouve de l’empathie. La colère et la blessure d’un autre individu créent des liens de compassion entre les deux personnes, qui les mettent donc dans la même position.


내가 수술을 결심하게 된 이유 중 가장 큰 몫은 직업에 있었다.


타인에게 공감하지 않음으로써 상처받지 않을 수 있다.

수술이 처음 소개되었을 때 의학계에서는 그렇게 설명했다.

누구나 머릿속에 거울을 가지고 있다.

상대방의 마음을 비출 수 있는 거울이다.

그 거울을 통해 상대방의 감정을 관찰하고 모사하며 공감을 이끌어낸다.

상대방의 화난 마음, 상처받은 마음, 

그로 인해 내 안에서 피어나는 공감대의 형성,

그 감정이 나를 상대방과 같은 처지에 놓이게 한다.



# Interview : Jeon So-yeong, critique littéraire

Devenir l’ombre d’une autre personne signifie faire preuve d’empathie pour sa douleur. I-ra et Do-ah appellent cette capacité « pouvoir surnaturel ». Cette dénomination est significative d’autant qu’elle implique que la compassion n’est pas quelque chose de facile. Dans cette histoire, les gens ont décidé de se faire retirer leur capacité empathique pour se protéger émotionnellement, car ils ne pourraient pas être blessés s’ils ne comprennent pas la souffrance des autres. Mais sont-ils devenus heureux une fois l’intervention chirurgicale réalisée ? Le contraste entre Yeon-jeong, la fille de la collègue de Do-ah et I-ra montre que la réponse est non. Essayer de partager les émotions de quelqu’un d’autre, aussi douloureuses soient-elles, est sans doute le dernier moyen de rendre un être humain plus humain.



« Tu fais encore le jeu de l’ombre ? » 

« Je partage ta douleur. »


Je ne pourrais jamais devenir Do-ah, donc je ne pourrais jamais partager sa douleur et pourtant… On ne sait jamais, me suis-je dit. Elle était devenue mon ombre pour enlever ma souffrance peu à peu. 

J’espère pouvoir faire la même chose pour toi, maintenant.


Quand tu te réveilleras, je te raconterai une histoire que je ne pouvais pas te dire et je résoudrai une équation que j’avais laissée pendant tout ce temps sans même y toucher. J’imiterai tes mouvements et tes mots, te serrerai dans mes bras par derrière et murmurerai que tout ira bien.


Quand je suis avec Do-ah, j’ai le cœur qui pique, comme si les muscles s’étaient raidis. Peut-être que ce sentiment fort entre nous pourrait me ramener à mon état d’origine.


‘또 그림자 하는 거야?’

‘네가 아파하는 걸 내가 나눠가지는 거야’ 


나는 절대로 도아가 될 수 없으므로,

그 아픔을 나눠 가질 수 없다는 걸 알고 있는데도 혹시 몰라서.

도아는 내 그림자가 되어 내 아픔을 조금씩 나눠가졌다.

나도 그럴 수 있기를 빌어.


도아가 일어나면 끝내 하지 못한 이야기를 마저 할 것이고,

끝내 풀지 않은 공식을 풀어낼 것이다.

네 행동을 따라 할 것이고, 네 말을 따라 읊으며

너를 등 뒤에서 끌어안고 괜찮다고 속삭일 것이다.


도아와 함께 있으면 조금씩 가슴께가 아려온다.

근육이 뭉친 것처럼 말이다.

어쩌면 우리 사이의 가장 강력한 감정 하나가, 

내 모든 것을 원상태로 돌려 놓을지도 모르겠다.




Auteur : Cheon Seon-ran (7 juillet 1993 –)

- Débuts littéraires : en 2019 avec la publication de son roman « Un pont effondré ».

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >