Aller au menu Aller à la page
Go Top

Culture

« Les hommes volants » de Noh Yang-geun

#Lettres coréennes l 2022-05-03

Lettres coréennes

ⓒ Getty Images Bank

Myeong-gu finit par tomber dans l’eau froide avec son amie. Blessé à la cheville et malade, il n’est pas en mesure d’aller à l’école pendant plusieurs jours. Geum-sun a heureusement pu s’en sortir saine et sauve parce qu’elle est tombée sur le garçon. La mère de la fille lui prête de l’argent pour acheter des médicaments pour Myeong-gu. Geum-sun et Man-ki viennent le voir tous les jours et notre petit protagoniste se sent très reconnaissant de leur compagnie.



- Extrait de l’émission


Quelque chose d’incroyable se produit. Les deux poupées de Myeong-gu volent dans la chambre. 


« Ça alors ! C’est merveilleux. » 


Des ballons entièrement gonflés sont attachés aux épaules de chaque poupée.


« Ce n’est rien. Ils devraient pouvoir transporter de vrais hommes. Ce n’est qu’alors que nous pourrons nous rendre à l’école même pendant la saison des pluies au lieu de traverser le pont de rondin. »


« Comment les gens peuvent-ils voler dans les airs ? »


« Si je réfléchis fort, je trouverai un bon moyen. Nous n’aurons pas besoin d’avion. Si je pense à une façon de flotter dans les airs à l’aide de ces ballons, nous pourrons voler n’importe où comme un oiseau. Comparé à tout cela, un cheval-voiture ne vaut rien. » 


정말로 놀라운 일이 생겼습니다.

아까부터 명구가 가지고 놀던 인형 둘이서 서로 번갈아가며

방안을 빙빙 떠다니고 있지 않겠습니까?


“거참, 신통하구나” 


그것은 고무풍선에 바람을 잔뜩 불어 넣어서 불룩하게 한 다음,

인형의 어깨 밑에 붙잡아 맨 것이었습니다.


“이까짓 걸 가지고 그래요?

 이제 진짜 사람들이 날아다닐 수 있어야 

 우리들도 그 외나무다리가 아니고도 학교에 마음대로 날아다니고, 

 장마가 져도 괜찮죠”


“산 사람이 무슨 재주로 날아다닌단 말이냐?”


“그것도 잘 생각하면 할 수 있어요.  그까짓 비행기 다 필요 없어요.

이제 이것 가지고 잘 생각하면 우리도 그냥 마음대로 훨훨

어디든지 새처럼 날아다닐 수 있을 거예요.

그럼 그까짓 말 자동차는 아무것도 아니지요”



# Interview : Bang Min-ho, critique littéraire

Beaucoup de choses que nous utilisons aujourd’hui ont été conçues dans le passé. Par exemple, on peut dire que la vis aérienne dessinée par Léonard de Vinci préfigure l’hélicoptère de nos jours. Il y a aussi la combinaison ailée ou « wingsuit », une combinaison à petites ailes qui se gonfle d’air et permet à un parachutiste de faire de la chute libre. Les gens peuvent maintenant voler dans les airs comme un oiseau, sans prendre un avion ou une montgolfière. Il suffit d’être équipé d’une telle combinaison. Les inventions que l’auteur Noh Yang-geun a imaginées dans cette histoire ont été produites réellement. Il est donc étonnant de constater à quel point l’imagination joue un rôle important dans notre vie. 



« Regardez ces hommes volants ! Ils volent ! » 

Les élèves applaudissent et crient d’excitation. 


Ils suivent partout où les poupées vont et essayent de les attraper. Ils se demandent d’où ils viennent.


Alors quelqu’un court vers eux en criant : « J’ai vu tout à l’heure le forgeron les faire voler ! » 


« Quoi ? Le forgeron ? Quand a-t-il eu le temps d’inventer des hommes volants ? N’était-il pas malade après être tombé dans l’eau ? » 

Les enfants regardent autour d’eux pour trouver Myeong-gu. 


Caché dans un coin de la cour, le garçon les observait, ému jusqu’aux larmes. Il se dit :


« Mais les gens ont besoin de nourriture pour vivre. Je devrais créer du riz que tout le monde pourrait avoir librement. » 


저 날아다니는 사람 봐라, 날아다니는 사람,

학생들은 손뼉을 치면서 소리소리 질렀습니다.


그러고는 인형이 날아가는 데로 우우 몰려가고 몰려오며 미친 것처럼 덤볐습니다.

학생들은 그것이 어디서 날아온 것인가 서로 궁금해 못 견디었습니다.


그 때 누군가,

야, 저거 아까 대장장이가 띄우더라, 하고 

소리를 지르면서 뛰어왔습니다.


뭐, 대장장이?

물에 빠져 앓고 있던 대장장이가 어느 틈에 날아다니는 사람을 발명했니, 하고

명구를 찾느라고 이러저리 둘러보았습니다.


한 편 구석에서 그 모습을 가만히 바라보는 명구의 눈에는 

어느 덧 감격의 눈물이 맺혀 있었습니다.

명구는 눈물이 글썽글썽한 눈으로 다시 한 번 결심했습니다.


‘그렇지만 사람은 먹어야 사니까

이제 누구든지 마음대로 먹을 수 있는 쌀도 만들어야지’




Auteur : Noh Yang-geun (1900 – ?)

- Débuts littéraires : en 1934 avec la publication de sa nouvelle « Un jour de neige ».

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >