Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

Séoul et Pyongyang rétablissent leurs lignes de communication

#Gros plan sur l'actualité l 2021-07-31

Journal

ⓒYONHAP News

Les deux Corées ont rétabli, mardi, leurs liaisons téléphoniques suite à un accord survenu au plus haut niveau, 13 mois après leur rupture. C’est ce qu’a déclaré la Cheongwadae lors d’un point de presse d’urgence.


Pour rappel, le régime de Kim Jong-un avait coupé unilatéralement tous ses canaux de communication transfrontaliers le 9 juin 2020 en protestant contre l’envoi de tracts anti-Pyongyang par des associations de transfuges nord-coréens installés au Sud. La communication est désormais opérationnelle entre les bureaux de liaison des deux côtés. Les autorités militaires du Sud comme celles du Nord ont également rouvert leur ligne téléphonique en mer Jaune, mais elles ont dû reporter la réouverture de celle en mer de l’Est pour des raisons techniques. Le premier secrétaire de la Maison bleue à la communication avec les citoyens, Park Soo-hyun, a révélé dans la foulée que les dirigeants des deux Corées avaient échangé des lettres personnelles à plusieurs reprises depuis avril dernier. Selon lui, ils ont convenu de restaurer la confiance mutuelle au plus vite et de faire avancer les relations bilatérales.


Presque au même moment, la KCNA, l’agence de presse officielle du pays communiste a, elle aussi, publié cette information. Elle a déclaré que la reprise des communications donnerait un élan positif à l’amélioration et au développement des relations Nord-Sud.


Les lignes téléphoniques au niveau des bureaux de liaison et des autorités militaires revêtent une grande importance en ce qu’elles permettent d’assurer une concertation permanente, de faciliter la circulation d’objets et d’humains des deux côtés ainsi que d’éviter toute échauffourée armée accidentelle. Le royaume ermite les coupe unilatéralement chaque fois qu’il veut exprimer son vif mécontentement. Autrement dit, la reconnexion de ces canaux se présente comme un signal de départ et le premier pas pour renouer le dialogue Séoul-Pyongyang, voire Pyongyang-Washington. D’ailleurs, le département d’Etat américain a salué la reconnexion de ces lignes de communication, et le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré que la porte du dialogue était toujours ouverte à la Corée du Nord.


Cependant, il est encore tôt pour voir l’avenir en rose, parce que le chemin est semé d’embûches avec la crise du COVID-19, une grande divergence sur les modalités de dénucléarisation de la péninsule, les exercices militaires conjoints Séoul-Washington, et la situation préoccupante des droits de l’Homme en Corée du Nord, entre autres.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >