Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

BTS devient le triple lauréat aux American Music Awards

#Gros plan sur l'actualité l 2021-11-27

Journal

ⓒYONHAP News

Une nouvelle consécration pour les Bangtan Boys. Le septuor sud-coréen est devenu le premier groupe asiatique à décrocher le prix de l’artiste de l’année aux American Music Awards (AMA), considérée comme l’une des trois plus importantes cérémonies de musique populaire aux Etats-Unis.


Lundi à Los Angeles, BTS a remporté la récompense la plus convoitée en question face à ses concurrents directs : Ariana Grande, Drake, Olivia Rodrigo, Taylor Swift et The Weekend. Il a raflé également le prix du meilleur groupe ou duo ainsi que celui de la meilleure chanson pop, pour leur tube « Butter ». Ainsi, il a glané les prix dans trois catégories où il avait été nommé.


Lors de cette cérémonie, le boys band dirigé par RM a interprété « My Universe » avec le groupe de rock britannique Coldplay. C’est la première fois que ces deux icones se produisent ensemble pour chanter sur scène ce tube né de leur collaboration inédite. Par ailleurs, le septuor a clôturé l’événement avec une performance de son méga-hit « Butter ». Avec ce dernier, BTS a occupé la première place du palmarès des singles Hot 100 du Billboard durant dix semaines, cette année. Il en a atteint le sommet grâce également à son tube « Permission To Dance » et son titre en commun avec Coldplay « My Universe ». Ainsi, il a réussi à prendre la tête de ce fameux classement 12 fois en une année seulement.


Le groupe de k-pop de renommée internationale a fait ses débuts en 2013, et il a remporté le prix le plus prestigieux de l’AMA en huit ans de carrière. A en croire les spécialistes, il serait avantagé aux American Music Awards (AMA) qui privilégient la popularité et l’exploit commercial, ce à la différence des Grammy Awards qui donnent la priorité à la valeur artistique. Avec cette consécration, BTS s’est imposé en tant que superstar mondiale dans la lignée des grands noms comme The Beatles, Elton John, Michael Jackson, Nirvana et Drake, chacun représentant une décennie, des années 1960 aux années 2000.


Cet événement témoigne bien de la puissance de la k-contenu qui connaît un véritable boom dans divers domaines. Pour le cinéma, l’an dernier, « Parasite » de Bong Joon-ho a raflé quatre Oscars, une première pour un film sud-coréen, et Youn Yuh-jung a remporté le prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour « Minari » aux Academy Awards. Côté drama, cette année, « Squid Game » a connu un succès planétaire pour rester en tête du classement mondial des séries télévisées pendant trois mois, et « Hellbound » a récemment connu son ascension mondiale fulgurante. Ainsi, le pays du Matin clair détient de la « soft power » ou « puissance douce », un des éléments-clés pour s’imposer à l’époque de la quatrième révolution industrielle.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >