Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

A une semaine des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin

#Gros plan sur l'actualité l 2022-01-29

Journal

ⓒYONHAP News

Le compte à rebours est lancé pour les Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022, qui se dérouleront du 4 au 20 février. La Corée du Sud y dépêchera sa délégation, composée de 124 membres, y compris 63 athlètes.


La cérémonie d’ouverture aura lieu vendredi prochain. Les JO de Pékin mettent en jeu 109 médailles d’or dans 15 disciplines. Ils accueilleront environ 90 pays participants, soit autant qu’aux JO d’hiver de PyeongChang 2018.


Cependant, l’ambiance est plus morose que jamais pour cette fête sportive planétaire. Dans la capitale chinoise, les autorités sanitaires ont imposé des mesures restrictives très fortes suite à la hausse du nombre de nouveaux cas de contamination au variant Omicron du COVID-19. La situation géopolitique joue aussi les trouble-fête. Washington et Moscou mènent une guerre des nerfs autour de l’Ukraine. Dans le détroit de Taïwan, la Chine ne cesse d’exhiber sa puissance militaire. La Corée du Nord a récemment effectué des tirs de missiles balistiques. Par ailleurs, les Etats-Unis ont déclaré le boycott diplomatique des JO de Pékin au nom de la défense des droits de l’Homme au Xinjiang en Chine. Ils ont été rejoints par le Royaume-Uni, l’Australie, le Japon, entre autres. La crise pandémique et une nouvelle guerre froide mettent à mal la devise officielle des JO de Pékin « Together for a Shared Future » ou « Ensemble pour un avenir commun ».


Malgré cela, les fans de sport attendent avec impatience ces Jeux Olympiques. La Corée du Sud a organisé mardi la cérémonie de lancement de son équipe. Alors qu’elle s’était placée au 7e rang des pays avec 5 médailles d’or, 8 d’argent et 4 de bronze à PyeongChang 2018, elle s’est fixé pour objectif de décrocher deux médailles d’or notamment en patinage de vitesse sur piste courte et de finir dans le top 15 à Pékin.


Les JO d’hiver ont débuté en 1924 à Chamonix en France. La Corée du Sud y a participé pour la première fois en 1948 lors l’édition de Saint-Moritz, en Suisse. Elle a remporté ses premières médailles en 1992 à Albertville, à savoir deux médailles d’or en patinage de vitesse sur piste courte. Depuis, elle a fait de ce dernier sa discipline phare. Elle a obtenu son meilleur résultat aux JO d’hiver de Vancouver 2010 en terminant au 5e rang du palmarès avec 6 médailles d’or, 6 d’argent et 2 de bronze.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >