Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

Baisse des ménages de quatre personnes ou plus en Corée du Sud

#Gros plan sur l'actualité l 2022-07-02

Journal

ⓒ Getty Images Bank

En Corée du Sud, une famille composée de deux parents et de deux enfants constituait le ménage représentatif de la population depuis longtemps. Or, la part des foyers de ce type continue de diminuer ces dernières années. A l’horizon 2050, elle devrait tomber à environ 6 % du total des ménages du pays. C'est ce que nous apprennent les projections de ménages 2020-2050 réalisées par l'Institut national des statistiques (Kostat), publiées mercredi.


Selon ces documents, en 2020, les mono-ménages représentaient la part la plus importante dans le total des foyers. Leur nombre était de 6,4 millions, soit 31,2 %. Ceux constitués de deux personnes étaient au nombre de 5,8 millions, représentant 28 %. Viennent ensuite ceux comptant trois membres avec 20,3 % et ceux de quatre personnes avec 15,8 %. Cette diminution de la taille des ménages se poursuit en effet à un rythme soutenu. Le nombre de foyers formés d'une personne et celui de ceux composés de deux individus augmentent respectivement de 86 000 et de 83 000 par an en moyenne, alors que les familles constituées de quatre membres et celles de cinq ou plus voient leurs nombre diminuer respectivement de 62 000 et de 22 000 chaque année.


A ce rythme-là, d’ici 2050, la part des mono-ménages devrait atteindre 39,6 % et celle des foyers de deux personnes, 36,2 %. Ainsi, ces deux types réunis devraient représenter plus de trois quarts du total. En revanche, les parts de ceux de trois et de quatre individus devraient diminuer pour s’établir respectivement à 16,6 et à 6,2 %. Quant aux familles de cinq membres ou plus, leur part devrait tomber à 1,3 %.


Il va sans dire que l'augmentation rapide des ménages d'une ou deux personnes ainsi que la diminution de ceux de trois ou plus est due à la tendance grandissante des jeunes à refuser de se marier, à la baisse continue de la natalité ainsi qu'au vieillissement accéléré de la population. En effet, les jeunes sud-Coréens sont de plus en plus nombreux à préférer vivre seuls. En outre, le nombre de personnes âgées vivant seules après le décès de leur conjoint poursuit également sa hausse.


Or, ce qui est inquiétant, ce n'est pas tant l'augmentation de la part des mono-ménages, mais c'est surtout la hausse de ceux constitués d’un senior. Selon les projections du Kostat, les foyers composés d’une personne âgée de 65 ans ou plus devraient représenter la moitié des mono-ménages à l'horizon 2050 alors qu’en 2020, leur part était d’environ 22 %. Une situation qui nécessite une attention tout particulière car la multiplication du nombre de seniors vivant seuls entraîne une élévation des coûts sociaux liés à leur prise en charge et à leurs soins.


Les projections de ménages, établies à partir de l'évolution démographique récente, permettent d'estimer le nombre de foyers ainsi que celui de personnes les constituant à un horizon relativement long. Elles servent de base à l'élaboration des politiques sociales, du logement et de l'emploi.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >