Aller au menu Aller à la page
Go Top

Vie pratique

La nouvelle jeunesse du chant lyrique en Corée du Sud

#Carte postale sonore l 2021-04-17

Entre nous

Quel novice serait prêt à vider son porte-monnaie pour assister à un requiem de six heures dans une langue qu’il ne comprend même pas ? En Corée du Sud comme en France, l’opéra est sans aucun doute un art boudé. Il est donc temps de changer de stratagème pour lui redonner vie. 


ⓒ sac.or.kr

Le festival de l’opéra de chambre

La 19e édition du festival de l’opéra de chambre de Corée a ouvert ses portes la semaine dernière au Centre des arts de Séoul et se déroulera jusqu’au 25 avril. « Viva la Mamma » de Gaetano Donizetti et « L’opéra de quat’sous » de Bertolt Brecht sont deux des œuvres étrangères qui y seront jouées. Alors que les opéras sont souvent représentés dans leur langue originale, c’est en coréen que les spectateurs auront le plaisir de les découvrir.



Création d’une marque « made in Korea » 

Tout comme la k-pop, qui désigne la musique pop coréenne, le k-opéra devient un genre, puis une marque. Il se définit par une œuvre originale coréenne et  jouée entièrement dans la langue du pays du Matin Clair. De quoi exporter une fois de plus un style typiquement « made in Korea ».

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >