Aller au menu Aller à la page
Go Top

Cinéma & dramas

Sinkhole : trou normand

#Tout un cinéma l 2021-09-22

Séoul au jour le jour


La comédie « Sinkhole » de Kim Ji-hoon révèle indirectement la crise de la spéculation immobilière en Corée du Sud. Un véritable trou sans fond de dettes menace le pays. Mais heureusement, l'humoriste Cha Seung-won est de retour, et il va sauver la situation, comment d'habitude. Comment va-t-il s'y prendre ?


* L'intrigue

L'histoire de « Sinkhole » est des plus courantes au pays du Matin clair. Un employé de bureau stressé comme il y en a tant (joué par Kim Sung-kyun) a passé 11 ans à mettre de côté ses quelques économies. En effet, sa femme raffole des appartements à la mode comme dans les gratte-ciels des publicités de Gangnam et souhaite en acheter un. Les goûts et les couleurs en architecture ne se discutent pas, c'est bien connu. Surtout, c'est un signe extérieur de richesse, comme on disait en France dans les années 1980, un symbole de l'embourgeoisement tant recherché. Finalement, le pauvre Kim achète son appartement. Mais dès le début, il se trouve en butte avec un  curieux voisin, Cha Seung-won lui-même qui compose là un vrai personnage. Surtout, l’appartement en question souffre de la construction à la va-vite et donc de quelques fissures intrigantes. Au cours d'une sauterie entre collègues organisée pour fêter le nouvel « apa't », la pluie diluvienne révèle un trou gigantesque qui avale l'immeuble. Mais les choses ne sont pas si graves, nos compères ont de l'humour à revendre et vont rétablir la situation.


* Crise immobilière

Le début du film fait largement écho à la situation de la crise immobilière dans le pays. Débutée dans les années 1970 avec la création du quartier de Gangnam par le dictateur Park Chung-hee, la spéculation n'a cessé d'endetter des millions de familles surtout à Séoul. Aujourd'hui, la dette réduit nombre de Coréens à être des employés corvéables à merci de leurs banques, parfois sur plusieurs générations. Et tout ça pour ça se disent-ils. Car ces fameux immeubles sont remplis de tares – au-delà de leur laideur naturelle. Les immeubles qui s'écroulent le dimanche sont connus au cinéma depuis la célèbre introduction du film « Le Sang d'un Poète » de Jean Cocteau en 1928. Mais la poésie n'a malheureusement pas été au rendez-vous des catastrophes comme celle qui a servi au premier film du célèbre Park Chan-wook « Judgement » en 1999. Il s'agissait alors que l'écroulement d'un supermarché. Avec « Sinkhole », les producteurs ont décidé d'en rire plutôt que dans pleurer.


*Cha Seung-won chasseur de trou

Evidemment, avec Cha Seung-won au casting, on s'attendait à de la comédie caustique et à le voir en chasseur de trou. C'est le cas. L'acteur avait pourtant joué quelques méchants plus sérieux notamment en incarnant un furieux chef de gang dans « Night in Paradise » l'année dernière sur Netflix. Ici, il enchaîne les gags dans une histoire abracadabrante d'irréalisme. Pas tout à fait, cependant. Par exemple, un des problèmes, celui de la réfection de l'immeuble – pourtant neuf – s'avère quasiment insolvable. Les promoteurs immobiliers ont donné l'habitude de raser et de reconstruire au moindre problème. Avec l'instabilité que cela occasionne, il y a aussi l'impossibilité pour les habitants de se concerter pour améliorer eux-mêmes leur pauvre habitat neuf mais déjà délabré. Il ne peuvent pas revendre avant une année par ordre du gouvernement.


Bref, le réalisateur Kim Ji-hoon (à ne pas confondre avec le réalisateur de film d'horreur Kim Jee-woon) nous avait habitué aux films désastreux ; c'était le cas avec le très pantouflard « TheTower » en 2012 dans lequel Sol Kyung-gu sauvait Son Ye-jin d'une méchante tour infernale en feu. Kim Ji-hoon a donc décidé de se mettre à l'eau. Et après le monstre de « Sector 7 » avec Ha Ji-won en chasseuse de monstre, il a décidé de jouer la carte de l'humour avec le toujours sémillant bien que grossi Cha Seung-won. C'est déjà ça de gagné.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >