Aller au menu Aller à la page
Go Top

People

« Explorez les cépages de France » : séminaire et séance de dégustation de Vin de France organisés par SOPEXA et l’ANIVIN

#Séoulscope l 2022-11-10

Séoulscope

© SOPEXA et l’ANIVIN

Un séminaire et une séance de dégustation de « Vin de France » ont été organisés fin octobre dans un hôtel situé au pied du mont Namsan. Sous le slogan « Explorez les cépages de France », cet événement a accueilli des professionnels sud-coréens de tous les secteurs concernés, de CHR (café, hôtel, restaurant) aux importateurs en passant par les distributeurs.

 

© SOPEXA et l’ANIVIN

Les co-organisateurs, SOPEXA, agence de communication internationale dans l’agroalimentaire et l’ANIVIN, association nationale interprofessionnelle de la dénomination Vin de France, en ont profité pour présenter la diversité, la qualité et la créativité des vins français.


© SOPEXA et l’ANIVIN

Tout d’abord, nous avons rencontré Valérie Pajotin, la directrice de l’ANIVIN. L’association, qui regroupe tous les acteurs impliqués dans « Vin de France », producteurs, négociateurs, commerciaux, vignerons, organise des promotions à l’international. Et c’est une première en Corée du Sud. « Quand on a vu la progression de nos ventes de Vin de France sur le marché sud-coréen, entre 2020 et 2021, c’est une hausse de 98 % en volume et de 125 % en valeur. Ça a éveillé vraiment notre grand intérêt. »


© SOPEXA et l’ANIVIN

Nous avons également écouté Choi Jun-sun qui a animé l’événement à côté de Valérie Pajotin. Le meilleur sommelier en vins français de Corée du Sud et d’Asie en 2020 nous a partagé ses perspectives sur le marché sud-coréen. « Avant les années 2000, les gens pensaient qu’à des grands vins, grands crus classés Médoc, mais après 2010, les gens commencent à chercher d’autres vins et régions, surtout en Bourgogne, un peu de la Vallée du Rhône, c’est un peu élargie. D’autre part, il y a aussi des gens qui cherchent toutes les gammes et régions. »


© SOPEXA et l’ANIVIN

Nous n’avons pas oublié de laisser la parole à Marine Descombe, à la tête de son vignoble familial, propriétaire de domaines à Chablis et dans le Beaujolais, impliqués dans des démarches agroécologiques. « J’ai remarqué que la créativité des étiquettes, le côté craft, fun, décalé peut être très intéressant pour les sud-Coréens, également le côté vin nature, le côté environnemental ou débridé de ces vins qui innovent, peut les intéresser. Enfin, particulièrement dans la catégorie Vin de France, une approche par cépages qui donne une lecture simple et la qualité. »

 

© SOPEXA et l’ANIVIN

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >