Aller au menu Aller à la page
Go Top

COVID-19 : le gouvernement dévoile son plan de vaccination pour le 3e trimestre

#Gros plan sur l'actualité l 2021-06-19

Journal

ⓒYONHAP News

La Corée du Sud portera le nombre de primo-vaccinés contre le COVID-19 à 36 millions d’ici fin septembre, soit 70 % de l’ensemble de la population. Avec un tel objectif, le gouvernement a présenté, jeudi, son plan de vaccination pour le troisième trimestre, alors que le nombre d’individus ayant reçu la première dose a dépassé, le même jour, les 14 millions, à savoir 27 % des habitants. Il espère ainsi juguler la propagation de la pandémie et avancer le retour à la vie normale.


Selon ce projet, la vaccination anti-COVID va s’élargir aux 18 à 59 ans au second semestre de cette année. Sans oublier ceux qui ont fait partie des publics prioritaires mais qui n’ont pas pu recevoir leur dose, tels les seniors de 60 ans ou plus et les travailleurs essentiels notamment dans les domaines médicaux et sanitaires. A partir du 19 juillet, l’inoculation sera donc effectuée pour les lycéens de terminale, les candidats du baccalauréat prévu en novembre, ainsi que les enseignants et employés de crèches, de maternelles, d’écoles primaires, de collèges et de lycées qui sont âgés de 30 ans ou plus. Ainsi, les autorités prévoient de réinstaurer les cours à 100 % en présentiel dès la rentrée prochaine. Dès le 26 juillet, ce sera le tour des 50 à 59 ans. En août, les 18-49 ans pourront se faire vacciner par ordre de réservation sans distinction de tranches d’âge. Par ailleurs, les autorités sanitaires procèderont, en juillet, à la « vaccination croisée » consistant à injecter deux doses de types différents, soit une première dans le pays. En raison du retard de livraison d’AstraZeneca, 760 000 personnes parmi ceux qui ont reçu la première dose du sérum britannico-suédois se feront inoculer la seconde dose avec le vaccin de Pfizer.


La vaccination anti-COVID devrait bientôt atteindre sa vitesse de croisière. Ainsi, les collectivités locales se verront dotées d’une grande autonomie à partir de fin juillet pour déterminer les publics prioritaires selon les foyers à risque de contamination ou les particularités de leur région, ce dans la limite des doses attribuées. Dans le courant du mois d’août, il sera aussi possible d’organiser la vaccination sur les lieux de travail pour les établissements qui doivent faire tourner leurs usines 24h sur 24 comme dans la sidérurgie ou la construction automobile.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >