Aller au menu Aller à la page
Go Top

COVID-19 : les règles de distanciation sociale assouplies malgré la menace du variant Delta

#Gros plan sur l'actualité l 2021-06-26

Journal

ⓒYONHAP News

Le variant Delta se présente comme l’épée de Damoclès au-dessus de l’embellie sanitaire dans la lutte contre le COVID-19. Il a été initialement identifié en Inde en octobre dernier. Depuis, il est en progression dans plus de 80 pays. Cette mutation présente une forte évasion immunitaire, c’est-à-dire une grande capacité de contourner la protection immunitaire conférée par une infection antérieure ou par la vaccination. Bref, elle est plus contagieuse et constitue donc une menace accrue.


Le variant Delta est devenu prédominant surtout au Royaume-Uni où il représente environ 99 % des nouveaux cas d’infection au COVID-19, bien que 80 % des Britanniques aient déjà reçu au moins une dose de vaccin. Là-bas, le nombre de cas d’infections supplémentaires a dépassé de nouveau les 10 000 par jour, alors qu’il était tombé sous la barre des 4 000 au début de ce mois. Le variant Delta est désormais majoritaire aussi à Moscou en Russie et au Canada. Ce serait juste une question de temps pour qu’il le devienne aux Etats-Unis et en Allemagne. Certes, il reste encore minoritaire en Corée du Sud, mais il poursuivrait sa « propagation silencieuse » à en croire les experts.


Dans ce contexte, le gouvernement sud-coréen a présenté, dimanche dernier, le nouveau cadre de distanciation sociale à quatre niveaux, contre cinq actuellement, qui entrera en vigueur à partir du 1er juillet, avec un certain assouplissement. Dès le début du mois prochain, les restaurants, les cafés, entre autres, resteront ouverts jusqu’à minuit, contre 22h actuellement, à Séoul et dans ses environs. Concernant l’interdiction des rassemblements privés, la jauge y passera de quatre à six personnes durant les deux premières semaines, puis à huit à partir du 15 juillet. Cette restriction sera levée dans la plupart des régions du reste du pays dès le 1er juillet. L’exécutif a justifié son initiative par une vaccination massive en priorité des plus de 60 ans en juin, et par la grande souffrance des petits commerçants et industriels après les mesures restrictives élevées maintenues pendant plus de six mois, sans oublier une forte lassitude de la population.


Cependant, il ne faut pas relâcher la vigilance notamment en raison du variant Delta qui est à l’origine de nombreux foyers de contamination chez les jeunes non vaccinés dans les pays où le taux de vaccination anti-COVID est pourtant très élevé, comme c’est le cas au Royaume-Uni et en Israël. D’où la nécessité d’accélérer la vaccination à tous les publics.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >