Aller au menu Aller à la page
Go Top

Culture

Cannes 2021 : les sud-Coréens présents malgré l'absence d'œuvre en compétition

Write: 2021-07-19 13:14:42Update: 2021-07-19 20:37:29

Cannes 2021 : les sud-Coréens présents malgré l'absence d'œuvre en compétition

Photo : YONHAP News

Le 74e Festival de Cannes s'est achevé hier sur la remise de la Palme d'or à « Titane », un film franco-belge sur un tueur en série. Sa réalisatrice française Julia Ducournau est ainsi devenue la deuxième cinéaste féminine à remporter cette récompense suprême.

La Norvégienne Renate Reinsve a quant à elle décroché le prix d'interprétation féminine pour son rôle dans « Julie en douze chapitres », tandis que celui d’interprétation masculine est revenu à l’Américain Caleb Landry Jones pour son rôle dans « Nitram ».

Aucune œuvre sud-coréenne n'a concouru cette année en compétition. Le 7e art du pays du Matin clair a pourtant brillé par sa présence. Bong Joon-ho, réalisateur de « Parasite », Palme d'or de l'édition 2019, a déclaré l'ouverture du 74e Festival de Cannes. Le héros du film, Song Kang-ho, faisait pour sa part partie du jury de la compétition.

Le film sud-coréen « Emergency Declaration » de Han Jae-rim, présenté hors compétition, a été applaudi par plus de 2 000 spectateurs. L'un des protagonistes du film, Lee Byung-hun, a remis le prix d'interprétation féminine pendant la cérémonie de clôture.

Autre œuvre du pays du Matin clair diffusée sur la Croisette : le 26e long métrage du réalisateur Hong Sang-soo, « In Front of Your Face », présenté dans la nouvelle section « Cannes Première ». Enfin, le court-métrage « Cicada » de Yoon Dae-won a reçu le 2e prix de la Cinéfondation qui récompense les meilleurs films d'école.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >