Aller au menu Aller à la page
Go Top

International

NYT : le taekwondo est une discipline d’une diversité incroyable

Write: 2021-07-26 16:24:58Update: 2021-07-26 22:24:23

NYT : le taekwondo est une discipline d’une diversité incroyable

Photo : YONHAP News

Le taekwondo a ouvert la porte des médailles à des pays qui ne réalisent pas d’habitude de grandes performances aux Jeux Olympiques.

Selon le New York Times, depuis son introduction officielle aux JO de Sydney en 2000, cet art martial traditionnel coréen a rapporté plus de 12 récompenses aux nations qui étaient en queue du classement général.

La Côte d’Ivoire et la Jordanie ont obtenu leur premier titre dans l’histoire olympique lors de l’édition de 2017 à Rio de Janeiro, tandis que l’Afghanistan a décroché le bronze, sa seule et unique médaille, à l’événement de Pékin en 2008.

Cette année, la Thaïlandaise Panipak Wongpattanakit s’est adjugée la première médaille d’or de son pays dans cette discipline en -49 kg. Dans la catégorie masculine des -68kg, l’Ouzbek Ulugbek Rashitov est monté sur la plus haute marche du podium.

Le quotidien américain a affirmé qu’il s’agissait de la discipline la plus généreuse des JO et qu’elle faisait preuve d’une grande diversité. Selon lui, le taekwondo s’impose comme un sport grand public en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, d’autant qu’il ne nécessite pas l’acquisition de matériel coûteux.

La Fédération mondiale de taekwondo compte 210 pays membres, et la discipline est disputée aux JO d’été de Tokyo par 61 nations, dont trois sportifs de l’équipe des réfugiés.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >