Aller au menu Aller à la page
Go Top

International

Le Premier ministre japonais réaffirme sa volonté de tenir un sommet avec Kim Jong-un

Write: 2024-03-05 16:01:57Update: 2024-03-05 16:14:28

Le Premier ministre japonais réaffirme sa volonté de tenir un sommet avec Kim Jong-un

Photo : YONHAP News

Au Japon, le Premier ministre Fumio Kishida a reçu hier des membres de l’association des familles des victimes d’enlèvement par la Corée du Nord. L’occasion pour lui de renouveler sa détermination à rencontrer Kim Jong-un pour ramener tous les civils japonais kidnappés par des agents nord-coréens il y a plusieurs décennies.

Pour sa part, l’association lui a fait part de son plan d’action de l’année, élaborée le 25 février. Ses membres y précisent ne pas s’opposer à la levée des sanctions nippones imposées au pays communiste, si les ressortissants japonais détenus au nord du 38e parallèle sont tous rapatriés, du vivant de leurs pères ou mères. Le gouvernement de Tokyo maintient notamment l'embargo commercial ainsi que l'interdiction aux navires nord-coréens d'entrer dans les ports japonais.

Takuya Yokota, le frère cadet de Megumi Yokota, l'une des victimes très médiatisées, a rappelé le communiqué publié le mois dernier par Kim Yo-jong. La sœur de l’homme fort de Pyongyang y a mentionné la possibilité d’un voyage de Kishida dans le pays communiste. Pour Takuya Yokota, qui dirige d’ailleurs l’association, celui-ci envoie maintenant un signal différent de celui d’avant. Il a d’emblée sollicité le Premier ministre d’en faire une opportunité de produire un résultat visible.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >