Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Pyongyang fustige la suppression par Washington des directives sur les missiles sud-coréens

2021-06-03

ⓒ Getty Images Bank

L’agence centrale de presse de Corée du Nord (KCNA) a publié le 31 mai un article de Kim Myong-chol, critique des affaires internationales, intitulé : « Quelles intentions se cachent derrière la levée des directives sur les missiles ? » L’auteur reproche aux États-Unis d’avoir mis fin aux restrictions sur les missiles sud-coréens en qualifiant cette décision d'acte délibéré et hostile, décision qui, en effet, a été actée lord de la première rencontre entre Moon Jae-in et Joe Biden en mai. L'article, en particulier, s’en prend aux États-Unis d’afficher des velléités de dialogue tout en aggravant la situation à travers leurs actions. Le ton est tout aussi dur à l’égard du président sud-coréen, notamment en raison de ses déclarations lors de la conférence de presse conjointe à l’issue du sommet. 


Parallèlement, les médias chinois ont souligné que Pékin devait se méfier de la levée de toutes les restrictions sur les missiles sud-coréens. L'ambassadeur chinois en Corée du Sud, Xing Haiming, a déclaré que les directives relatives aux missiles relevaient d’une question bilatérale entre Séoul et Washington, précisant toutefois que la Chine ne resterait pas inactive en cas d'atteinte portée à ses intérêts nationaux. Il est évident que cette décision n’a pas été du goût de Pékin.


À voir maintenant quelle influence celle-ci aura sur la reprise du dialogue entre la Corée du Nord et les États-Unis. Pyongyang a laissé la porte ouverte à des pourparlers avec Washington, mais a clairement exprimé son mécontentement. Dès lors, les analystes prévoient que le régime de Kim Jong-un ne poursuivra pas le dialogue dans l’immédiat.

Dernières nouvelles