Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Pyongyang convoque son Assemblée populaire suprême

2020-04-16

ⓒ YONHAP News

La 3e session de la 14e Assemblée populaire suprême (APS) de la Corée du Nord a eu lieu le dimanche 12 avril. Malgré les craintes liées à l’épidémie de Covid-19, quelque 680 membres se sont retrouvés au palais Mansudae, avec à leur tête Choe Ryong-hae, président du présidium du Parlement nord-coréen. Selon les médias du pays communiste, le dirigeant Kim Jong-un n’y a pas pris part.


Initialement prévue le 10 avril, la session a été retardée sans plus d’explication. Les interprétations varient quant à la raison de ce report.


« Selon le quotidien en ligne Daily NK, spécialisé dans la Corée du Nord, le report de la réunion parlementaire serait lié à l'épidémie de Covid-19. Des tests de dépistage auraient été effectués sur l’ensemble des représentants, réunis à Pyongyang. Comme il s'est avéré que sept d'entre eux souffraient de fièvre, le régime s'est empressé de retarder la session. Dans le même temps, le ministère sud-coréen de la Réunification a expliqué que le calendrier pouvait être modifié en raison de certains événements politiques non spécifiés. D’après une autre interprétation, un changement de politique étrangère pourrait avoir été entériné lors d'une réunion du Bureau politique du Parti des travailleurs, présidée par Kim Jong-un. Il est possible que la session parlementaire ait été reportée parce que le Nord voulait qu’elle se tienne après cette réunion du Politburo », explique Lee Jong-hoon, critique politique.

Dernières nouvelles