Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Séoul va procéder à la restauration de la ligne ferroviaire sur la côte est

2020-04-30

ⓒ YONHAP News

Le président de la République a annoncé la poursuite des efforts, même minimes, afin de promouvoir la coopération avec la Corée du Nord ainsi que de poursuivre le processus de paix. Moon Jae-in a tenu ces propos lundi, jour du deuxième anniversaire de son premier sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Panmunjom, le village de la trêve à cheval sur la frontière intercoréenne. En guise d’exemple, il a cité la coopération en matière de lutte contre l’épidémie, visant à empêcher la propagation du Covid-19, et la reconnexion des chemins de fer transfrontaliers.


« Le projet de reconnexion des voies ferrées intercoréennes porte sur deux lignes : celle de Gyeongui, dans l’ouest de la péninsule, et celle de Donghae, sur la côte est. La restauration du tronçon de 110 km entre la gare de Gangneung Sud et la gare de Jejin, juste au sud de la ligne de démarcation militaire, s’annonce complexe. Les travaux devraient s’étaler sur sept à dix ans, pour un coût total estimé à 2 800 milliards de wons, l’équivalent de 2,1 milliards d’euros. Maintenant que le projet a été exempté de l’étude de faisabilité préliminaire, le premier coup de pioche va bientôt pouvoir être donné », nous explique Choi Young-il, commentateur politique.


Les attentes concernant ce projet ont atteint un sommet le 26 décembre 2018, avec la cérémonie de lancement des travaux à la gare de Panmun, à Gaeseong. Toutefois, l’excitation est vite retombée lorsque la Corée du Nord a refermé la porte du dialogue, suite à l’échec du sommet de Hanoï avec les Etats-Unis en février 2019.

Dernières nouvelles