Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Dernières nouvelles

Défense : Séoul envisage de restaurer un poste de garde à Goseong

Journal2023-11-29
Défense : Séoul envisage de restaurer un poste de garde à Goseong

La Corée du Nord ayant restauré ses avant-postes dans la zone démilitarisée (DMZ), le Sud a décidé de lui répondre en réhabilitant, en premier, un poste de garde situé à Goseong dans la province de Gangwon. C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui plusieurs sources gouvernementales sud-coréennes.

Pour rappel, suite à leur conclusion d'un accord militaire le 19 septembre 2018, les deux Corées avaient détruit, chacune, dix postes de garde dans la DMZ et en avaient vidé un en retirant les soldats et les équipements militaires. Or, Pyongyang a récemment commencé la restauration de ses postes de garde supprimés, après avoir annoncé la rupture du pacte militaire bilatéral.

Séoul a alors décidé de faire de même. Le poste de garde à Goseong, appelé 369 GP, fera donc l'objet de la première réhabilitation. Il s'agit du premier poste de surveillance installé dans la partie sud de la DMZ après la signature du cessez-le-feu en 1953. En 2019, il avait été inscrit sur la liste des vestiges historiques de l’Administration du patrimoine culturel de Corée (CHA).

Situé à l'extrémité nord-est du front est du pays, ce poste est d’une importance stratégique pour l'armée sud-coréenne. C’est d’ailleurs en passant près de ce site qu’en novembre 2020, un transfuge nord-coréen s'est infiltré dans le Sud, avant de refranchir la frontière intercoréenne en janvier 2022, toujours via le même chemin. Par ailleurs, le bâtiment du poste étant intact, il sera relativement aisé d'y redéployer des soldats et du matériel.

S'agissant des dix postes de garde démolis, les autorités militaires sud-coréennes devraient procéder à leur réinstallation en fonction du rythme des opérations de restauration menées par le régime de Kim Jong-un.

[Photo : YONHAP News]

Dernières nouvelles