Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Dernières nouvelles

Yoon Suk-yeol : la communauté internationale doit continuer à envoyer un message commun envers Pyongyang

Journal2023-11-29
Yoon Suk-yeol : la communauté internationale doit continuer à envoyer un message commun envers Pyongyang

Le président de la République a déclaré que la communauté internationale doit continuer à envoyer un message commun indiquant que le programme de développement nucléaire et balistique nord-coréen ne peut pas être toléré. Ces propos ont été tenus mardi lors de sa rencontre avec le Groupe des sages sur les droits de l'Homme en Corée du Nord.

Selon le Bureau présidentiel de Yongsan, Yoon Suk-yeol a reçu hier ce groupe de personnalités éminentes en matière des droits fondamentaux des nord-Coréens pour échanger sur la situation humanitaire au nord du 38e parallèle. Les principaux sujets de discussions ont été tournés vers les mesures de coopération internationale destinées à améliorer cette situation et plus généralement les questions liées à la péninsule coréenne.

Le Groupe de sages est un organe consultatif consacré aux politiques relatives aux droits de l'Homme dans le pays communiste. Parmi ses membres figurent notamment Lee Jung-hoon, ancien envoyé sud-coréen pour les droits de l'Homme au Nord, et Michael Kirby, ex-président de la Commission d'enquête des Nations unies sur les droits humains nord-coréens.

Lors de cette réunion, le chef de l’Etat a déclaré que la situation des droits de l'Homme ne s'était pas améliorée au Nord depuis 2014, date de publication d'un rapport de l'Onu dénonçant les violations systématiques des droits fondamentaux dans le royaume ermite. Yoon a également affirmé que le rapatriement des réfugiés nord-coréens contre leur gré constituait une violation grave des droits de l'Homme, soulignant la nécessité de respecter la Convention relative au statut des réfugiés et la Convention contre la torture des Nations unies.

Les membres du Groupe des sages ont, de leur côté, demandé à Séoul d'œuvrer pour montrer au monde la violation des droits humains au Nord et mettre en lumière la responsabilité de ses auteurs.

[Photo : YONHAP News]

Dernières nouvelles