Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Dernières nouvelles

Pyongyang : pas de reprise de dialogue possible avec Washington

Journal2023-11-30
Pyongyang : pas de reprise de dialogue possible avec Washington

Kim Yo-jong, la sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a déclaré que les droits d'un pays souverain ne pouvaient en aucun cas faire l'objet de négociations et que son pays ne s'assoirait jamais face à face avec les Etats-Unis. Elle a tenu ces propos dans un communiqué publié aujourd'hui par l'agence de presse officielle nord-coréenne, la KCNA.

La première vice-directrice du Comité central du Parti des travailleurs a précisé qu'il s'agissait d'une réponse adressée aux USA, ces derniers ayant récemment demandé à la Corée du Nord de fixer le moment de la reprise du dialogue ainsi que son ordre du jour.

Elle a affirmé que Washington et certaines de ses alliées bafouaient violemment les droits des pays souverains et étaient constamment dans une double mesure extrême et sans vergogne. Elle a ajouté qu'elle condamnait fermement une telle attitude.

Kim s'en est également prise à l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Linda Thomas-Greenfield. Celle-ci aurait décrit les Etats-Unis comme une victime de la situation actuelle, alors qu'il n'y aurait aucune raison de considérer comme illégal le droit au développement spatial de Pyongyang.

Par ailleurs, dans un éditorial publié aujourd'hui, toujours par la KCNA, la Corée du Nord a critiqué sa voisine du Sud ayant eu, selon elle, la maladresse de suspendre l'effet de l'accord militaire du 19 septembre 2018. Par cet acte Séoul aurait « enlevé le dernier anneau de sécurité ».

Enfin, le régime communiste a également évoqué le récent déploiement du porte-avions nucléaire américain USS Carl Vinson au sud de la péninsule coréenne et les exercices maritimes conjoints entre Séoul, Washington et Tokyo, avant de prétendre que les « fantoches » du Sud s'attelaient à un « jeu de feu dangereux ».

[Photo : YONHAP News]

Dernières nouvelles