Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Dernières nouvelles

Sommet Séoul-Pékin-Tokyo : l’exécutif veut inclure la résolution du problème des sud-Coréens détenus par Pyongyang dans la déclaration commune

Journal2024-05-24
Sommet Séoul-Pékin-Tokyo : l’exécutif veut inclure la résolution du problème des sud-Coréens détenus par Pyongyang dans la déclaration commune

A l’occasion du 9e sommet Séoul-Pékin-Tokyo, le gouvernement sud-coréen cherche à inclure un appel à la résolution du problème des victimes d’enlèvement et de détention par la Corée du Nord, ainsi que des prisonniers de guerre dans la déclaration commune. Celle-ci serait publiée à l’issue de cette rencontre trilatérale, qui se tient les 26 et 27 mai à Séoul. C’est ce que l’on a appris de différentes sources gouvernementales, ce matin.

Selon ces dernières, la résolution de la question des enlèvements de Japonais par Pyongyang était déjà comprise dans la déclaration commune après le 7e sommet trilatéral, qui avait eu lieu à Tokyo. C’était en mai 2018. Il en a été de même après le 8e sommet à Chengdu en Chine, en décembre 2019. Par conséquent, il est fort probable que le Japon essaie de l’intégrer à nouveau. Et cela devrait permettre d'évoquer également les sud-Coréens enlevés dans le même contexte.

Par ailleurs, aujourd'hui, une cérémonie d'inauguration d'un monument dédié au retour des personnes enlevées par le royaume ermite sera organisée sur l'île de Seonyu à Gunsan dans le Jeolla du Nord. C’est sur ce site qu’un lycéen du nom de Kim Young-nam avait été enlevé par des agents nord-coréens en août 1977.

Cet événement se déroulera en présence du ministre de la Réunification, Kim Young-ho, de l'envoyée spéciale pour les questions de droits humains en Corée du Nord au département d'Etat américain, Julie Turner, de l'ambassadrice sud-coréenne pour la coopération internationale en matière de droits de l’Homme en Corée du Nord, Lee Shin-hwa, ainsi que les frères aînés du kidnapé.

[Photo : YONHAP News]

Dernières nouvelles