Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

Le PIB sud-coréen rebondit de 4 % en 2021

#Gros plan sur l'actualité l 2022-01-29

Journal

ⓒYONHAP News

L’économie sud-coréenne a renoué avec la croissance l’an dernier, alors qu’elle s’était contractée en 2020 sous l’impact de la crise du COVID-19.


Selon la première estimation annoncée mardi par la Banque de Corée (BOK), le produit intérieur brut (PIB) réel a augmenté de 1,1 % au quatrième trimestre 2021, par rapport aux trois mois précédents. En conséquence, il a rebondi de 4 % en glissement annuel, soit le plus haut niveau en 11 ans depuis les 6,8 % en 2010. Suite à l’arrivée de la pandémie de COVID-19, l’économie sud-coréenne avait connu une croissance négative aux premier et deuxième trimestres 2020. Elle a ensuite enregistré un progrès de 2,2 % lors des trois mois suivants pour afficher une embellie pendant six trimestres consécutifs. D’après les estimations, le revenu national brut (RNB) par habitant aurait grimpé aux alentours de 35 000 dollars en 2021 après être tombé à 31 000 dollars, l’année précédente.


Alors qu’est-ce qui a dopé la croissance 2021 ? Elle a été propulsée notamment par les exportations qui ont bondi de 9,7 %, après avoir reculé de 1,8 % en 2020. La consommation y a également contribué en progressant de 3,6 % après un repli de 5 %. Enfin, les investissements dans les équipements ont toujours affiché un taux de croissance élevé, à savoir 7,1 % en 2020 et 8,3 % en 2021. Il en va de même pour la consommation des administrations publiques avec un progrès de 5 % en 2020 et de 5,5 % l’année suivante.

Selon la BOK, les exportations des produits « made in Korea » ont retrouvé une belle performance, notamment dans l’automobile et les semi-conducteurs, suite à la reprise des activités économiques dans les pays développés avec la vaccination anti-COVID-19. Quant à la consommation des ménages, elle doit son progrès à l’allégement des mesures restrictives sanitaires et aux rallonges budgétaires de l’Etat, dont une grande partie a été affectée à l’aide d’urgence pour tous les citoyens et de celles pour les petits commerçants. Cependant, d’après la banque centrale, il est difficile de savoir dans quelle mesure ces revenus de transfert ont contribué à la hausse de la consommation des foyers.


Cependant, quelques facteurs d’incertitude planent sur la croissance 2022 : la propagation du variant Omicron, une forte inflation mondiale, et le risque du marché immobilier de la Chine, entre autres. D’ailleurs, le Fonds monétaire international (FMI) a révisé à la baisse ses perspectives de croissance mondiale à 4,9 %, et celle de croissance économique de la Corée du Sud à 3 % pour cette année. Il s’agit d’une baisse respectivement de 0,5 et de 0,3 point par rapport à ses prévisions avancées en octobre dernier. Cependant, la BOK se veut rassurante. Selon elle, la Corée du Sud pourrait poursuivre sa croissance économique grâce à une forte demande mondiale pour les produits de semi-conducteurs sud-coréens.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >