Aller au menu Aller à la page
Go Top

Corée du Nord

La représentation du renard en Corée du Nord

#La Corée du Nord que vous ne connaissez pas l 2021-07-22

Trait d’union

ⓒ Getty Images Bank

Peuplant mythes et légendes des pays d'Asie de l’Est, parmi lesquels la Corée, le « Gumiho » est une créature imaginaire représentée sous les traits d’un renard à neuf queues.


« C’est dans un ancien recueil de légendes de l’Antiquité chinoise, intitulé Le Livre des Monts et des Mers, qu’il est pour la première fois fait mention du renard. Celui-ci était alors censé apporter bonne fortune et prospérité. Mais son image a évolué avec l’apparition de la légende de Daji, concubine favorite du dernier roi de la dynastie Shang dont elle a causé la chute », explique la chercheuse Yee Jisun de l'Institut coréen pour la réunification nationale.


Les sud-Coréens ont probablement tous en tête des histoires de renards. Dans le conte populaire La sœur renarde, une mère de trois garçons met au monde une fille après force prières. Les parents chérissent leur petite, mais celle-ci se révèle être une renarde dévoreuse de vaches. Quant au conte intitulé La perle du renard, il suit les mésaventures d’un renard rusé qui aspire l’esprit des humains avec une étrange perle. Ce type d’histoires susceptibles d'effrayer les lecteurs ont cependant toutes été exclues de la collection nord-coréenne de contes populaires ; ne restent plus que des histoires incarnées par des personnes bonnes et morales, et racontées dans une perspective socialiste.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >