Aller au menu Aller à la page

Convivialité, crevette géante et solidarité au 5e Festival du kimchi de Séoul

#Un regard sur la Corée l 2018-11-10

Entre nous


« Un regard sur la Corée » vous propose cette semaine une escapade aussi piquante qu’atypique mêlant bonne humeur, découvertes gastronomiques et partage à l’occasion du 5e Festival du kimchi de Séoul. Ce grand rendez-vous caritatif organisé chaque année sur la place de l’Hôtel de ville offre l’opportunité à plusieurs milliers de personnes de préparer du kimchi, le chou fermenté et pimenté, pour des gens dans le besoin.


Le « kimjang » est le nom donné à la coutume coréenne visant à préparer un grand volume de kimchi à l’approche de l’hiver pour ensuite le partager avec sa famille ou ses voisins. Cette tradition a été inscrite en 2013 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. 


ⓒ Louis Palligiano

Plus de 6 000 personnes ont été conviées à faire du kimchi tous ensemble le week-end dernier. Un record ! C’est ainsi 165 tonnes de chou qui ont été consciencieusement mélangées avec divers ingrédients comme l’ail, la poudre de piment rouge ou encore la sauce de poisson, contre 120 tonnes en 2017.


Les images aériennes retransmises sur écran géant étaient particulièrement impressionnantes, une véritable marée humaine vêtue de rouge recouvrait totalement la grande place située devant la mairie de Séoul pour préparer joyeusement du kimchi sur d’immenses tables.


ⓒ Louis Palligiano

Trois larges espaces couverts avaient aussi été dressés, dont l’un accueillant un divertissant musée du kimchi, et de grands chefs s’y sont succédés. On pouvait apprendre à réaliser des recettes simples et délicieuses, préparer un bocal de kimchi avec ses enfants à rapporter à la maison ou encore participer à un concours.


D’ailleurs, une aire était tout spécialement prévue pour les petits avec des jeux gonflables, une piscine à boules et des ateliers de dessin. Il y avait même une crevette géante qui jouait du synthétiseur pendant que les enfants dansaient avec des personnages à l’effigie de feuilles de chou, d’oignons ou encore de gants en caoutchouc. Un spectacle très distrayant, même pour les adultes.

Contenus recommandés