Aller au menu Aller à la page

Le Biff maintenu malgré le COVID-19

#Gros plan sur l'actualité l 2020-10-24

Journal

ⓒYONHAP News

La 25e édition du Festival international du film de Busan (Biff) a été inaugurée ce mercredi. COVID-19 oblige, elle adopte une version réduite sans cérémonie d’ouverture ni celle de clôture ni le tapis rouge, pour se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire la projection de films.


Cette année, 192 films issus de 68 pays seront projetés jusqu’au 30 octobre prochain. Il s’agit d’une baisse sensible par rapport au nombre habituel des œuvres invitées, environ 300 en moyenne. Ce qui est compensé par la hausse de la qualité des productions selon les professionnels. Pour le film d’inauguration, « Septet: The Story of Hong Kong » a été diffusé sur le grand écran dans le théâtre en plein air du Centre du cinéma de Busan. C’est une œuvre en omnibus composée de sept court-métrages réalisés par sept grand maîtres du cinéma de Hong Kong. Le festival sera clôturé par le film japonais d’animation « Josée, le tigre et le poisson » de Tamura Kotaro. Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, l’organisateur a dû réduire le nombre de salles de cinéma à six contre 37 autrefois, et une seule séance pour chaque film, au lieu de deux ou trois habituellement. Par ailleurs, même si le niveau d’alerte a été abaissé de deux à un dans le pays, les lieux de projection pourront remplir seulement 25 % de leur capacité, à savoir 20 000 spectateurs afin de respecter les protocoles sanitaires. Un nombre trop réduit pour satisfaire les cinéphiles assoiffés de bobines.


Malgré sa version allégée, le festival a attiré une grande attention au niveau mondial d’autant plus que la plupart des événements prestigieux du septième art, tels que celui de Cannes en mai dernier, ont dû renoncer à leur rendez-vous annuel. Ainsi, le Biff a reçu des messages de félicitations en vidéo de la part de cinéastes de grand renom, ainsi que des présidents ou programmateurs de festivals internationaux. Par ailleurs, le public a le droit de découvrir à Busan 23 des 56 films sélectionnés au festival de Cannes, dont l’événement a été finalement annulé, ainsi que quelques œuvres invitées ou primées aux festivals de Berlin et de Venise.


Le Festival international du film de Busan, créé en 1996, est reconnu par la Fédération internationale des associations des producteurs de films (FIAPF). Il s’est imposé comme l’un des plus importants festivals du film en Asie, avec ceux de Tokyo et de Hongkong. Il est en principe « non compétitif ». Cependant, il propose deux compétitions pour les premiers films, à savoir « New Currents » pour les cinéastes d’Asie et « Flash Forward » pour les long-métrages hors Asie, ainsi qu’une compétition spéciale nommée « Wide Angle » ouverte aux court-métrages, aux films d’animation, aux documentaires et aux œuvres expérimentales. Ainsi, le Biff apporte une grande contribution au développement de l’industrie cinématographique aussi bien asiatique que sud-coréenne.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >