Aller au menu Aller à la page

Culture

Table de la fête des villageois (I)

#Saveur du terroir l 2020-02-18

Séoul au jour le jour

ⓒ KBS

Le pays du Matin clair, qui était traditionnellement une société agricole, accordait beaucoup d’importance à l’esprit d’équipe. Les systèmes d’entraide comme le gye et le durae, très répandus dans les quartiers ruraux, permettaient à chaque foyer de vivre dans de meilleures conditions.

Bien sûr, dans les zones urbaines actuelles où tout le monde est très occupé, cette coutume n’est pas bien conservée, mais dans les zones rurales, on peut toujours découvrir cette belle tradition de partage.


ⓒ KBS

De fin janvier à début février, les villages ruraux coréens préparent un événement annuel important. Les riverains se retrouvent pour faire le bilan de l’année précédente et partager leur résolution du Nouvel an. Ils saisissent cette occasion pour discuter des petites et grandes affaires du quartier et renforcer leur amitié. Bien évidemment, pour ce jour particulier, on prépare ensemble de bons plats de qualité. Cette semaine et la semaine prochaine, « Saveur du terroir » vous invite à découvrir quel était le rôle de ces plats partagés dans le cadre du renforcement de l’esprit communautaire dans la société coréenne.

Notre première destination est le village Jeongyang de la ville de Sangju, dans la province de Gyeongsang du Nord. Ici, on reconnaît le jour de l’Assemblée générale des villageois, qui est le plus grand événement du quartier, par la musique représentée par le groupe traditionnel de percussionnistes appelé Pungmulpae. Au rythme des instruments dynamiques, les villageois se rassemblent dans une ambiance festive. Contrairement aux années ordinaires, en 2020, les hommes ont décidé de se retrousser les manches en prenant la place des femmes pour préparer les plats du jour de la fête.


Quels sont les menus ?

Tout d’abord, le « gotgam » ou le kaki sec, spécialité culinaire de la ville. On l’ajoute dans le « doejijumulleok ». La viande de porc assaisonnée de manière pimentée et garnie de différents légumes devient douce grâce à cet ingrédient naturel ajouté à la place du sucre. Le gotgam mélangé à la sauce de pâte de piment rouge devient plus ferme sous la dent. Il y a aussi d’autres plats d’accompagnement comme le « jabchae », les vermicelles de patate douce mélangés avec divers légumes et de la viande de bœuf assaisonnés avec de la sauce soja et de l’huile de sésame. Ou encore le « kkomakmuchim », des bucardes légèrement cuites et assaisonnées de manière pimentée, que l’on peut déguster surtout en cette période de l’année. A ne pas manquer le gâteau de riz, appelé « tteok », qui n’est jamais absent des tables lors des fêtes en Corée. Dans la région de Gyeongsang du Nord, on ajoute du navet dans ce plat de pâte de riz. On mélange le navet surnommé le « ginseng d’hiver » avec de la poudre de farine, puis on étale en plusieurs couches avec des haricots rouges dans un récipient afin de faire cuire le tout à la vapeur. Cela devient un délice du village Jeongyang que l’on peut déguster nulle part ailleurs. 


ⓒ KBS

Déplaçons-nous vers le Nord, dans le village Gyechon du comté de Yecheon, dans la province de Chungcheong du Sud. Il y a un rite traditionnel annuel préservé dans ce village : c’est le « dangje », qui consiste à rendre le culte aux ancêtres dans un pavillon spirituel pour solliciter le bonheur dans le village. On leur prépare sur place un bol de riz cuit à la vapeur ainsi qu’un ragoût. Après ce culte, les villageois se retrouvent pour se régaler en se souhaitant une bonne année. Parmi les différents plats proposés, il y a une spécialité : le   « seonjidoejinaejangguk ». Ce plat liquide à base d’intestins de porcs proprement lavés et de kimchi vieilli, le « mukeunji » garni de feuilles de sésame, de bourses-à-pasteur bien parfumées et de caillot de sang, est à la fois un plat fortifiant et un menu représentatif des fêtes.

Quant au « kkeomeokkimchiboggeum », le kimchi local fait de feuilles de navet salées et sautées dans de l’huile de sésame sauvage et de saumure de petites crevettes, il s’agit d’un mets délicieux qui ouvre l’appétit. 

La fête des villageois se poursuit la semaine prochaine.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >