Aller au menu Aller à la page

People

Jéro Yun, la consécration coréenne

#Séoulscope l 2019-01-04

Séoulscope

À l'occasion du 100e anniversaire du cinéma coréen qui sera célébré en 2019, « Séoulscope » consacre ses deux premiers numéros de l'année au septième art. Notre premier volet sera consacré à Yun Jae-ho ou Jéro Yun, artiste, scénariste et réalisateur. 


ⓒ Crédit Clément Charles

Nous l'avons rencontré lors de la sixième « Soirée de Hapdong », un cycle de rencontres-discussions organisé conjointement par l'Ambassade de France, l'Institut français de Corée du Sud et l'Atelier des Cahiers, qui se tient mensuellement à la Résidence de France. 


ⓒ Crédit Clément Charles

Le principe de ces soirées est simple : donner la parole à des artistes, des écrivains, des penseurs, des faiseurs vivant en Corée du Sud ou à des sud-Coréens ayant vécu en France, qui ont en partage cette expérience unique de vivre et de créer ailleurs. 


ⓒ Crédit Clément Charles

Cette semaine, nous rencontrons donc le réalisateur Jéro Yun qui s'est fait remarquer par la critique internationale pour son film-documentaire Madame B, histoire d’une nord-Coréenne et plus récemment avec Beautiful Days, programmé en ouverture du Festival International du Film de Busan 2018.



Yun nous parle de sa vision du cinéma, de ses films, des relations cinématographiques entre la Corée du Sud et la France ainsi que de ses projets pour l'année 2019. 

Contenus recommandés