Aller au menu Aller à la page

Politique

Service militaire de substitution : début du dépôt des dossiers des objecteurs de conscience

Write: 2020-06-30 14:21:21Update: 2020-06-30 18:47:41

Photo : YONHAP News

C’est à partir d’aujourd’hui que les jeunes sud-Coréens refusant de faire leur service militaire en raison de convictions personnelles peuvent déposer au Bureau de recrutement une demande d’examen de leurs dossiers pour effectuer une autre forme de service national.

Cette nouvelle alternative est possible suite à la décision de la Cour constitutionnelle, qui a appelé, il y a deux ans, l’Etat à offrir des possibilités pour un service civil dédié aux objecteurs de conscience.

Un groupe de 29 experts recommandés par six organismes, dont la Commission nationale des droits de l’Homme et le ministère de la Défense, rendront un jugement final après avoir examiné les dossiers présentés et écouté les candidats et leurs proches.

Les jeunes sélectionnés doivent débuter en octobre ce service de remplacement qui se fera dans des établissements pénitentiaires, sans exercice militaire et pour une durée de trois ans. Il s’agit notamment de préparer les repas, de s’occuper de l’hygiène ou de la santé de prisonniers ou de gérer les installations.

Ceux qui sont actuellement en service militaire n’ont cependant pas le droit de demander cette solution alternative.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >