Aller au menu Aller à la page

A Singapour, les ministres des Affaires étrangères rappellent Pyongyang à ses engagements

#Info plus l 2018-08-06

Journal

ⓒ KBS News

Les participants au Forum régional de l’Asean (FRA) appellent la Corée du Nord à respecter son engagement sur la dénucléarisation. Les ministres des Affaires étrangères réunis à Singapour ont exhorté le régime de Kim Jong-un à œuvrer à une dénucléarisation complète de la péninsule. Même si aucun dialogue n’a eu lieu entre les deux Corées et entre Pyongyang et Washington sur place, les pays concernés ont tenté de maintenir l’ambiance favorable aux discussions. Le contraste est flagrant par rapport à la précédente édition de ce rassemblement sur la sécurité régionale. Les chefs de la diplomatie ont mené leurs discussions en affichant un visage souriant. En marge du forum, on pouvait voir l'ambassadeur des Etats-Unis aux Philippines Sung Kim remettre une enveloppe au chef de la diplomatie nord-coréenne. Selon le secrétaire d’Etat américain, celle-ci contient une lettre de Donald Trump à l'attention de son homologue nord-coréen. Il s'agit d'une réponse à la missive que Kim Jong-un avait adressée au locataire de la Maison blanche le 1er août lors du rapatriement des restes de soldats américains tombés pendant la guerre de Corée.


Cette amélioration de l’ambiance autour des enjeux nord-coréens est bien reflétée dans la déclaration. Lors de la précédente édition, les ministres des Affaires étrangères avaient exprimé leur profonde préoccupation face aux provocations du pays communiste, dont un tir d’un missile balistique intercontinental (ICBM). Cette année, les participants se sont contentés de réclamer officiellement la « dénucléarisation complète » de la Corée du Nord, même si plusieurs chefs de la diplomatie ont tout de même évoqué une « dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » lors des échanges verbaux. Il s’agit du fameux « CVID », l’objectif central proclamé par Washington, qui contre toute attente n’apparaît pas dans le communiqué du FRA. Celui-ci ne fait que reprendre l’expression « dénucléarisation complète », issue de l’accord de Panmunjom conclu entre les deux Corées et de la déclaration de Singapour adoptée par Donald Trump et Kim Jong-un le 12 juin.


Concernant la déclaration de fin de la guerre, la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères a fait savoir qu’il y avait des progrès importants avec Washington et Pékin. A ce propos, elle a également échangé des idées avec son homologue nord-coréen. Accordant une grande importance à l’Assemblée générale de l’Onu qui se tiendra en septembre, Kang Kyung-wha a souligné l’objectif du gouvernement sud-coréen d’y parvenir d’ici la fin de l’année.

Contenus recommandés