Aller au menu Aller à la page

Un hôpital à but lucratif va être construit à Jeju

#Info plus l 2018-12-06

Journal

ⓒYONHAP News

Le premier hôpital privé à but lucratif en Corée du Sud va ouvrir ses portes. La province autonome de Jeju a donné hier son feu vert au groupe chinois Greenland, qui projette de construire un établissement médical de ce type sur l’île méridionale. Actuellement, la législation sud-coréenne interdit la création de tout établissement médical financé et géré par des capitaux privés qui ont pour objectif de générer des profits. Seuls les médecins ou les organismes sans but lucratif, tels que le gouvernement, les autorités locales, les universités, les associations caritatives ou les personnes morales médicales, sont autorisés à ouvrir des cliniques ou des hôpitaux. Mais l’île de Jeju échappe à cette règle, à condition toutefois d’obtenir l’approbation de l’Etat et de la province autonome. Le groupe Greenland avait déjà obtenu l’aval du ministère de la Santé et du Bien-être en 2015, c’est-à-dire deux ans avant l’arrivée au pouvoir de l’actuel gouvernement.


Les partisans de cette restriction craignent avant tout l’effondrement du système de santé du pays fondé sur l’assurance maladie. Car les soins dispensés par les hôpitaux à but lucratif ne sont pas couverts par le régime général. Ce qui engendrerait, selon eux, un alourdissement considérable de la part des frais médicaux assumés par les citoyens. L’exécutif, les syndicats du secteur et l’association des médecins sont tous sur la même longueur d’onde.


Dans le camp d’en face, c’est la logique de marché qui prime. Selon les opposants à cette réglementation, c’est par une concurrence libre que l’industrie médicale peut se développer en tirant la croissance économique vers le haut et en créant de nombreux emplois. Ils affirment également que la création de quelques établissements médicaux à but lucratif ne saurait ébranler le système actuel de l’assurance maladie. Au contraire, toujours selon eux, les patients pourraient choisir un service médical de qualité, ce qui aboutirait, à terme, à la réduction des frais médicaux. Enfin, ils avancent la stimulation du développement des équipements médicaux de pointe et de leurs ventes.


De leurs côtés, les autorités de la province de Jeju expliquent avoir voulu relancer l’économie de l’île, en particulier l’industrie du tourisme, tout en donnant confiance aux investisseurs étrangers quant à la fiabilité de son administration. En revanche, le ministère de la Santé a affirmé qu’il ne donnerait plus son aval à la construction d’établissement médical à caractère lucratif.

Contenus recommandés