Aller au menu Aller à la page

Seollal, ou le Nouvel an lunaire en Corée du Sud

#Un regard sur la Corée l 2019-02-09

Entre nous

Fin janvier ou début février rime souvent avec nouvelle année. Cette année, c'est le mois de février qui débute avec le Nouvel an lunaire, appelé plus communément « Seollal » en Corée du Sud. C'est l'une des principales fêtes traditionnelles coréennes avec la fête des moissons, « Chuseok », à l'automne.


ⓒ Crédit Clément CHARLES

Le Nouvel an lunaire étant tombé le 5 février, les sud-Coréens ont pu profiter de cinq jours consécutifs de repos, avec le week-end des 2 et 3 février suivi de trois jours fériés. Les congés de Seollal, souvent prolongés par un week-end ou un pont, sont une période de migration intense, autrement dit de nombreux embouteillages sur les routes mais également des encombrements dans les aéroports car nombre de locaux profitent de ce moment pour partir en vacances.


ⓒ Crédit Clément CHARLES

Mais Seollal, c'est aussi et avant tout une expérience unique dont le rituel est parfois complexe mais important, entre la préparation très précise de l'autel, le sebae ou le repas avec l'incontournable tteokkuk.


ⓒ Crédit Clément CHARLES

Une réunion familiale et conviviale à laquelle Clément vous invite, chez sa belle-famille, afin de vous faire vivre Seollal de l'intérieur.


ⓒ Getty Images Bank

Contenus recommandés