Aller au menu Aller à la page

En Indonésie, la stigmatisation des pauvres fait polémique

#Focus Asie l 2019-03-11

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

En Indonésie, les classes précaires peuvent toucher une allocation dans le cadre du programme Famille d’espoir (PKH). Une aide sociale incontestable à première vue, mais qui est récemment au cœur d’une polémique.


Selon la presse indonésienne Tribune News, la collectivité locale d’Ogan Komering Ilir a fait marquer d’une peinture rouge « Famille pauvre » à l’entrée de la maison des bénéficiaires de la région.


L’objectif était de détecter ceux qui falsifient les documents pour profiter illégalement de cette prestation. Pourtant, cette mesure risque de stigmatiser les classes défavorisées. En effet, à Mesuji, 21,5 % des bénéficiaires, soit 343 foyers, ont renoncé à la subvention gouvernementale à la suite de son application.


Les autorités prévoient également d’encourager la population à déployer plus d’effort pour sortir de la pauvreté. Mais tant que les problèmes structurels comme l’inégalité de revenus persistent, les effets attendus semblent loin d’être au rendez-vous.

Contenus recommandés