Aller au menu Aller à la page

Shim Yong, mécène pour les arts de Joseon

#Aux sources de la musique coréenne l 2019-07-10

Aux sources de la musique coréenne


Le mécénat a été le véritable moteur du développement des arts et de la culture dans l’Europe de la Renaissance. Il n’y aurait pas eu d’excellents artistes comme Michel-Ange ou Léonard de Vinci sans le soutien de la famille Médicis. Et en Corée aussi, il y avait de tels bienfaiteurs. 


A la fin de la dynastie Joseon, la plupart des peintres et des musiciens appartenaient à la classe sociale moyenne ou inférieure. Ils travaillaient pour des institutions publiques contre un salaire dérisoire ou voyageaient de village en village pour vendre des tableaux ou donner des spectacles. S’ils avaient la chance de rencontrer ceux qui reconnaissaient leurs talents, ils pouvaient disposer de suffisamment de moyens pour mener une vie confortable tout en poursuivant leurs projets artistiques.  


Shim Yong était l’un des mécènes les plus connus de Joseon. Autrefois gouverneur de Hapcheon dans la province de Gyeongsang du Sud, cet homme riche était un grand amateur d’arts, en particulier de musique. Il entretenait une relation amicale avec de nombreux musiciens mais aussi avec des « gisaeng », des courtisanes-artistes. Tous ceux qui souhaitaient organiser une fête devaient le contacter pour engager des musiciens et des danseurs. Un jour, un de ses amis a organisé une soirée au pavillon Apgujeong sans le consulter préalablement. C’était une belle nuit d’automne avec la lune argentée se reflétant sur le fleuve Han. Soudain, les gens rassemblés ont entendu de la musique venant de l’autre côté de l’eau. Ils ont vu un grand bateau s’approcher d’eux. A bord se trouvaient un homme aux cheveux blancs avec un éventail à plumes blanches à la main, des musiciens jouant de la flûte en jade et une grue dansant au rythme de la musique. Ce merveilleux spectacle a attiré l’attention de l’assemblée. L’homme aux cheveux blancs n’était autre que Shim Yong. Il n’était pas là pour gâcher la fête, mais pour l’animer davantage. Les musiciens du bateau se sont joints à ceux du pavillon pour s’amuser tous ensemble. 


[Liste des mélodies de cette semaine]

1. « Poeui pungryu » interprété par l’ensemble Yeomin

2. « Suryongeum » ou « Le chant d’un dragon qui vit dans les eaux », interprété par Lee Du-won au danso en compagnie de Sohn Beom-ju au saenghwang

3. « Avant que cette nuit soit finie » interprété au chant par l’ensemble Souljigi

Contenus recommandés