Aller au menu Aller à la page

Japon : la promesse d’Abe d’acheter des maïs américains fait polémique

#Focus Asie l 2019-09-09

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Le premier ministre japonais s’est engagé à acheter, à la place initialement de la Chine, 2,5 millions de tonnes de maïs en provenance des Etats-Unis, lors du sommet entre Washington et Tokyo, qui se tenait le mois dernier à Biarritz, en France. Une décision qui fait polémique au sein de l’archipel, selon le quotidien Nihon Keizai Shimbun.


Shinzo Abe a justifié cet achat massif en évoquant les dommages causés par les insectes, mais la variété des céréales américaines est en effet bien différente de celle ravagée dans le pays du Soleil levant. Alors qu’ils sont tous les deux utilisés pour fabriquer du fourrage, le premier contient principalement des glucides et le deuxième des fibres. De plus, le Brésil propose en ce moment des maïs moins chers grâce à une bonne récolte et à la dépréciation du réal, la monnaie brésilienne.


Cet achat est donc inutile pour le secteur japonais. Le gouvernement nippon qui prévoit d’acheter une quantité pour trois mois, a même élaboré un dispositif visant à subventionner les frais d’entrepôt des firmes.

Contenus recommandés