Aller au menu Aller à la page

Conséquences inattendues de la dernière loi sur l’immobilier

#Eco à la une l 2019-09-09

Economie

© YONHAP News

Le gouvernement sud-coréen a récemment annoncé son intention d’étendre les plafonds des prix sur les ventes d’appartements avant construction sur les sites constructibles appartenant à des particuliers. Jusqu’à présent ces plafonds n’étaient imposés que sur les logements construits sur des terrains publics.


Il faut savoir qu’avec le système actuel de plafonnement des prix de prévente des nouveaux logements, c’est-à-dire le prix des logements qui sont vendus alors qu’ils ne sont pas encore sortis de terre, le gouvernement fixe les prix en fonction des coûts payés par les constructeurs, c’est-à-dire le prix du terrain, les coûts de construction et un montant des bénéfices appropriés pour les entreprises du BTP.


Mais de nouveaux problèmes sont apparus sur le marché immobilier, avant même sa mise en application.

Contenus recommandés