Aller au menu Aller à la page

La politique étrangère du nouveau gouvernement Biden

#Dernières nouvelles de la péninsule l 2020-11-19

Trait d’union

ⓒ YONHAP News

Le gouvernement sud-coréen porte une attention particulière à la politique étrangère de la future administration Biden, notamment sur la question de la péninsule coréenne dont Séoul espère faire avancer avec succès le processus de paix.


Le président élu Joe Biden devrait abandonner la politique « America First » chère à Trump et renforcer les alliances avec d'autres pays. De nombreux spécialistes s’attendent notamment à un resserrement des relations entre la Corée du Sud et les États-Unis, dont le lien s’était quelque peu distendu ces dernières temps.


Le président Moon Jae-in s’est entretenu le 12 novembre par téléphone avec son futur homologue américain. Les deux hommes ont abordé divers sujets, dont la question nucléaire nord-coréenne, le COVID-19 et le changement climatique. Ils sont également convenus de travailler étroitement pour renforcer l'alliance Séoul-Washington et établir une paix durable dans la péninsule coréenne. Biden a par ailleurs décrit la Corée du Sud comme un « pivot » de la sécurité et de la prospérité dans la région indo-pacifique.


La ligne politique du nouveau gouvernement américain à l’égard des dossiers en rapport avec la péninsule coréenne semble claire et pleine de promesses. Mais l’inattendu est toujours possible et la politique étrangère de Biden peut changer à tout moment. Par conséquent, le gouvernement sud-coréen doit réfléchir à tous les scénarios possibles de façon à pouvoir faire face à toutes les situations.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >