Aller au menu Aller à la page

Le divorce en Corée du Nord

#La Corée du Nord que vous ne connaissez pas l 2020-12-10

Trait d’union

ⓒ Getty Images Bank

La pandémie de COVID-19 a contraint de nombreuses personnes à se protéger et à rester chez elles, avec parfois des conséquences financières désastreuses. De quoi mettre les relations conjugales à rude épreuve. La Chine, les États-Unis et le Royaume-Uni ont ainsi vu leur nombre de divorces augmenter en raison de la crise sanitaire. Selon plusieurs sources proches des affaires nord-coréennes, le pays communiste n’est pas en reste et connaîtrait un phénomène similaire au sein de ses frontières, signe d’un changement dans la société du royaume ermite.

 

« Il semble que la Corée du Nord ait connu plus de divorces et de ruptures familiales cette année. De nombreuses mères de famille subviennent aux besoins de leur famille en s'engageant dans des activités de marché. Mais la pandémie a presque paralysé les marchés privés (aussi appelés jangmadang) et de nombreux foyers ont souffert d'un manque de ressources financières. Cela a provoqué des problèmes familiaux et a incité de nombreux couples mariés à se séparer. Quant à ceux qui avaient prévu de se dire oui pour la vie, beaucoup ont décidé de retarder ou d’annuler leur mariage. On note aussi un nombre croissant de jeunes couples vivant en concubinage reporter leur union ou la naissance de leur premier enfant », explique l’avocate Oh Hyun-jong.

 

Malgré l’augmentation apparente des ruptures de mariage dans le pays ermite, les femmes divorcées y sont toujours très mal vues et la rupture de mariage tourne généralement à leur désavantage. Dès lors, elles n’ont souvent d’autre choix, pour éviter le divorce, que d’accepter l’autorité de leur époux et de s’accommoder avec les principes d’une culture patriarcale qui n’a jamais cessé de régir les rapports familiaux.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >