Aller au menu Aller à la page

Kim Hye-soo : toujours sur la brèche

#Tout un cinéma l 2020-12-16

Séoul au jour le jour

ⓒHODU&U Entertainment

L'actrice star et ex-professeure de théâtre Kim Hye-soo a remis le couvert dans un thriller intitulé « The Day I Die ». Et elle est loin d'en avoir fini après un carrière qui est aussi longue que variée. C'est presque toute l'histoire du cinéma sud-coréen moderne qui défile devant nous avec les films dans lesquels elle a joué. Que ce soit des second rôles ou des premiers, l'actrice s'est métamorphosée au gré des évolutions de l'esthétique des films et des dramas.


* Née sous l'étoile du nouveau cinéma sud-coréen

Kim Hye-soo est née à l'écran sous l'étoile du nouveau cinéma sud-coréen post-dictature. Malgré ses quelques rôles dans des dramas de la fin des années 1980, ce sont des cinéastes phares de ce mouvement pro-démocratique lui ont donné ses premiers rôles importants. Citons, notamment, le regretté Park Chul-soo pour « Oseam » en 1990. Une histoire de confrontation entre bouddhisme et catholicisme autour d'un frère et d'une sœur. C'est Kim qui interprète l'adolescente, même si elle a déjà 20 ans. En 1993, c'est un autre cinéaste-clef de cette génération créative et aventureuse qui lui donne un rôle dans le succès de l'époque : « First Love ». La carrière de Kim est lancée.


*Hésitations en TV et cinéma

La différence entre la télévision et le cinéma n'est pas qu'une question de taille d'écran. Encore dans les 1990, en Corée du Sud, il s'agit de deux mondes différents : l'un bureaucratique d'employés, et l'autre d'aventuriers casse-cous toujours au bord du gouffre. Kim Hye-soo a du le percevoir en hésitant entre la sécurité peinarde des sitcoms des familles et les films qu'on lui proposait, des films qui allaient faire connaître le cinéma sud-coréen dans le monde entier. Tour en cachetonnant à la télé, elle opte pour des films à risque comme « Life and death of the Hollywood Kid » de Chung Ji-young, rien moins que le plus agité des cinéaste de l'époque, puis « The Eternal Empire » de Park Jong-won, en 1995, un autre film qui fit du bruit à la veille de la grande restructuration de l'industrie du cinéma sud-coréen. Kim va même tenter l'expérience internationale avec « Too Tired to Die » de Chin Won-suk, aux côtés de stars comme Kaneshiro Takeshi ou Ben Gazzara et Mira Sorvino. Mais en 1999, c'est al série « Did We Really Love ? » avec la star du moment Bae Yong-joon qui lui vaut son plus gros succès populaire.


*Le renouveau

Au début des années 2000, le cinéma sud-coréen s'internationalise. L'industrie des blockbusters se met en place. Kim Hye-soo est alors marquée par l'ancienne génération et doit se refaire une place au soleil des sunlights du grand écran (sa carrière dans les sitcoms suit sont cours routinier). Elle se refait une beauté dans le genre glamour. Son sex-appeal ne fait pas de doute pour les cinéastes, et ils en redemande. Alors qu'elle a une relation amoureuse avec l'acteur comique Yoo Hae-jin, Kim casse la barque dans « « Hypnotized » en 2004. Puis dans « Tazza : The High Rollers » et « A Good day to Have an Affair ». Après le succès de « Modern Boy » aux côté de Park Hae-il, ce cycle glamour de l'actrice atteint son acmé avec « The Thieves » en 2012. En voleuse sexy, elle vole même la vedette à la star Jun Ji-hyun. Ce gros succès de box-office va demander à Kim de se renouveler, encore une fois. Elle se sépare de Yoo Hae-jin, et obtient un gros succès à la télévision avec la série « The Queen of Office » en 2013 puis encore avec « Signal » en 2016.


Au cinéma, elle tente les rôles de dur à cuire, salissant son image de poupée Barbie gonflée aux hormones et à la bière (dont elle fait souvent la pub). Ce sera « Coin Locker Girl » puis « A Special lady » en 2017. Même si le premier la mènera à Cannes, ces films ont une audience moyenne. Elle sera une froide bureaucrate dans le demi-échec « Default » aux côtés de Yoo Ah-in. Bref, c'est plutôt vers les rôles de femmes mures et à forte-tête, plus qu'à forte poitrine, que Kim se tourne donc actuellement. « The Day I Died : Unclosed Case » pourrait confirmer cette tendance, et le renouvellement de l'actrice s'il s'avérait être un succès en pleine reprise de la pandémie.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >