Aller au menu Aller à la page
Go Top

Printemps, printemps (II)

#Saveur du terroir l 2021-04-06

Séoul au jour le jour

ⓒ KBS

Après un long hiver froid, les herbes sauvages poussent ici et là. C’est le printemps. On s’habille de manière légère et prépare des plats avec des ingrédients frais saisonniers.  

Comme la semaine dernière, « Saveur du terroir » vous invite à découvrir les différents plats qui vous feront ressentir cette nouvelle saison par vos papilles.  


ⓒ KBS

Notre première destination cette semaine est le comté de Muju dans la province de Jeolla du Nord, plus particulièrement Chimokmaeul. Ce village montagneux qui abrite plusieurs foyers vivant du tissage du chanvre, ou « sambe » en coréen, est également surnommé Sambemaeul. En cette période de l’année, les habitants sont occupés à arracher les « naengi » de la terre. Les capselles qui ont surmonté le long hiver froid deviennent plus délicieuses et plus parfumées. On dégage la terre sur la surface, les lavent proprement dans l’eau avant d’assaisonner à base de pâte de piment rouge et de vinaigre. D’une saveur aigre et douce, ce « naengi geotjeori » est un mets qui redonne l’appétit. La galette « naengijeon » trempée légèrement dans la sauce soja est aussi un en-cas bien croquant aimé de tout le monde. Avec le « chamjuknamul », une sorte d’herbe sauvage que l’on fait sécher, on prépare aussi la galette « chamjuknamuljeon ». En partageant ces mets délicieux faciles à préparer, les habitants assouvissent la faim avant de se remettre au tissage du chanvre. 


Après le travail de la journée, les habitants se retrouvent pour préparer de bons plats. Tout d’abord, le « doejideungppyeo siraegiguk ». Dans une grande marmite, on fait cuire les épines dorsales de porc et y ajoute des feuilles de navet séchées avant d’assaisonner le tout à base de pâte de soja fermenté. Si on accompagne le riz cuit à la vapeur de cette soupe bien profonde, on se sent bien  réchauffé et allégé de la fatigue. Le « gangnaengi kongjuk », une soupe de maïs, de haricot rouge et de soja « ultarikong », qui était un plat que les habitants  consommaient à la place du riz cuit à la vapeur dans le passé, est devenu aujourd’hui un délice nostalgique qui rappelle les anciens temps difficiles.

A ne pas manquer le « horangikong sirutteok ». On coupe un grand potiron bien vieilli en petits morceaux fins puis les mélange avec la poudre de riz non gluant. On y ajoute des haricots communs appelés « horangikong » avant de cuire à la vapeur. Cela devient une pâte au riz bien douce naturellement sucrée grâce au potiron. Traditionnellement dans la culture coréenne, on offrait le « sirutteok » aux dieux pour repousser les mauvais esprits lors du lancement d’un commerce ou le partageait avec des voisins le jour du déménagement en guise de salutation. 


ⓒ KBSDéplaçons-nous à Naejeomaeul, un petit village maritime de Jangheung dans la province de Jeolla du Sud. Ici, nous sommes accueillis par le couple de Mme Jang qui nous présente les différents plats à base d’algues marines dont le « maesaengi » et le « gamtae », leurs principales cultures. Tout d’abord, avec le gamtae vivant dans la vasière d’une zone propre, on prépare le « gamtaeji » en ajoutant du piment coupé en petites rondelles et en assaisonnant uniquement avec du sel. On le laisse fermenter comme du kimchi et cela devient un mets bien délicieux qui renferme le parfum de la mer. Avec le maesaengi, on prépare la galette « maesaengiguljeon ». On la garnit avec de l’huître et du piment et cela devient un amuse-gueule pour accompagner le « makgeolli », l’alcool traditionnel laiteux à base de riz. Le « maesaengi doejigogideogeum » est aussi un plat que les habitants apprécient. On fait sauter la viande de porc coupée en morceaux, y ajoute le maesaengi avant d’assaisonner le tout avec de l’huile de sésame et de l’ail écrasé. Si on fait cuire le maesaengi dans l’eau bouillante en y ajoutant de l’huître, cela devient le « maesaengi gulguk » qui réchauffe le corps et l’âme.


Notre voyage culinaire se poursuit la semaine prochaine. Mangez bien et restez en bonne santé !

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >