Aller au menu Aller à la page
Go Top

Oscars 2021 : Youn Yuh-jung, meilleure actrice dans un second rôle

#Gros plan sur l'actualité l 2021-05-01

Journal

ⓒYONHAP News

C’est l’ultime consécration. Youn Yuh-jung a remporté le prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour « Minari » lors de la 93e cérémonie des Academy Awards qui s’est déroulée dimanche dernier dans la gare d’Union Station à Los Angeles, aux Etats-Unis. L’an dernier, « Parasite » de Bong Joon-ho, nommé dans six catégories, a certes raflé quatre Oscars, déjà une première pour un long métrage sud-coréen. Mais avant Youn, aucun sud-Coréen n’avait jamais décroché un Oscar de la meilleure interprétation, toutes catégories confondues. Et cette actrice âgée de 73 ans est devenue aussi la deuxième Asiatique à décrocher ce trophée, 64 ans après la Japonaise Miyoshi Umeki pour son rôle dans « Sayonara ».


Youn Yuh-jung était en lice pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin face à Maria Bakalova dans « Borat », Glenn Close dans « Une ode américaine », Amanda Seyfried dans « Mank », et Olivia Colman dans « The Father ». C’est Brad Pitt qui a appelé son nom pour remettre le trophée. Sur scène, l’actrice sud-coréenne a remercié l’équipe de « Minari », notamment Lee Isaac Chung, en l’appelant « notre capitaine et mon réalisateur ». Elle a fait preuve d’humilité en se disant juste « plus chanceuse que les autres nominées ». D’ailleurs, elle a tenu à exprimer un respect spécial envers sa consœur du même âge en s’exclamant : « Comment je peux finir devant Glenn Close que j’admire tant ? » Elle n’a pas oublié de rendre hommage au regretté Kim Ki-young, le réalisateur de « Fire Woman », qui lui a confié son tout premier rôle dans ce film en 1971.


« Minari » est un film autobiographique écrit et réalisé par Lee Isaac Chung, un Américain d’origine sud-coréenne de deuxième génération. Il raconte l’histoire d’une famille d’immigrants coréens qui s’installe dans la campagne de l’Arkansas dans les années 1980 pour y défricher la terre. Le rôle principal est tenu par le comédien américain d’origine coréenne Steven Yeun, qui s’est fait un nom après sa participation à la célèbre série hollywoodienne « The Walking Dead ». A ses côtés, Han Ye-ri, l’étoile montante des drama et du cinéma coréens. Youn Yuh-jung interprète le rôle de Sun-ja, une grand-mère qui rejoint le couple de sa fille aux Etats-Unis pour les aider à s’occuper de leurs deux enfants. Elle incarne une mamie pleine d’humanité qui se cogne un peu partout en voulant bien faire. Sa performance d’actrice a atteint son apogée dans « Minari ». Avec 50 ans de carrière derrière elle, Youn fait partie des monstres sacrés du 7e art du pays du Matin clair. L’agence de presse britannique Reuters a fait savoir qu’elle avait « joué souvent dans des films facétieux et révélateurs de la société ». Pour rappel, « Minari » a commencé à attirer une grande attention en remportant les prix du jury et du public au Festival du film de Sundance l’an dernier. Depuis, le film a récolté une centaine de prix à de nombreux festivals. Il a été notamment l’un des dix films de l’année 2000 de l’Institut américain du film (AFI) et lauréat du meilleur film en langue étrangère aux Golden Globes.


Les Oscars restent toujours le Graal du cinéma mondial malgré quelques polémiques. Youn Yuh-jung a décroché ce prix prestigieux dans une catégorie d’interprétation, soit une première en 102 ans d’histoire du cinéma coréen. Un grand événement à fêter pour le pays du Matin clair. « Minari » relate, de façon détachée, l’histoire d’une famille d’immigrés pauvres dont les membres se soutiennent les uns les autres face à l’adversité en rêvant d’un avenir meilleur. Bien que l’œuvre soit imprégnée d’une émotion et de culture propres à la Corée, ce récit adresse un message social tellement puissant sur la société multiethnique, à savoir les Etats-Unis, que les habitants du village planétaire peuvent y adhérer facilement. Cela montre que la sensibilité artistique du « k-cinéma » est universelle. En ce sens, le triomphe de Youn aux Oscars témoigne du rayonnement de la culture sud-coréenne dans le monde entier.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >