Aller au menu Aller à la page
Go Top

Le Parti des travailleurs nord-coréen révise ses règles

#Dernières nouvelles de la péninsule l 2021-06-10

Trait d’union

ⓒ KBS

Pyongyang a convoqué en janvier le 8e Congrès de son parti, le plus important rassemblement politique du pays et le premier de ce type depuis cinq ans. Au cours de cet événement de huit jours, le dirigeant Kim Jong-un a été élu secrétaire général du parti et un remaniement à grande échelle du personnel a été effectué. Le parti a aussi révisé plusieurs de ses règles, dont seule une partie était alors connue. Mais d'autres informations ont depuis été divulguées.


La partie de la révision qui a attiré le plus l'attention est la création d'un nouveau poste, celui de « premier secrétaire du parti ». Il est stipulé que le premier secrétaire est l'adjoint du secrétaire général du parti, à savoir Kim Jong-un. Une autre nouveauté est l’ajout d’un paragraphe précisant que la session plénière du Comité central du parti élit le premier secrétaire et les autres secrétaires. Jamais dans son histoire, Pyongyang n’avait créé un poste adjoint au dirigeant suprême. 


Le régime a également remplacé, dans les règles de son parti, le mot songun, ou politique « militaire d'abord », par une expression que l’on pourrait traduire par politique « populaire d'abord ». Le politique de songun était une doctrine qui a été introduite par l'ancien dirigeant Kim Jong-il. Cette modification montre que le leader actuel cherche à sortir de l'ombre de son prédécesseur.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >