Aller au menu Aller à la page

Vie pratique

Les jjajangmyun

#Carte postale sonore l 2020-02-22

Entre nous

En Corée du Sud, quand on « commande un chinois », ce n’est pas le chinois que l’on reçoit en France avec du riz cantonnais et tout le reste. Nous sommes plutôt face à des plats coréanisés. Le fameux et tant apprécié plat de jjajangmyun est sans aucun doute l’un des plus commandés dans le pays.

Il s’agit de nouilles à la sauce soja noire fermentée, oignons, courgettes et morceaux de viande de porc. Ce plat serait né il y a un peu plus d’un siècle sur la côte ouest, à Incheon, grâce à des immigrants chinois s’inspirant de leur « zhajiangmian », une spécialité du Shandong, province chinoise en appendice très proche de la ville portuaire coréenne.


ⓒ Getty Images Bank

Lorsque l’on passe commande auprès d’un restaurant chinois, on reçoit son ou ses plats, un petit accompagnement, des baguettes en bois et un sac en plastique. Un sac qui a une utilité bien particulière : à la fin du repas, on place la vaisselle plastique et les déchets dans cette poche, et le restaurant envoie un livreur la récupérer au bout d’une heure ou deux, ou parfois le lendemain matin. Il suffit de déposer le sac rempli devant sa porte ou devant son immeuble. Nous n’avons ainsi aucune vaisselle à faire et rien à jeter dans nos poubelles.


ⓒ Getty Images Bank

Les sud-Coréens commandent rarement des jjajangmyun seules. L’autre plat qui accompagne très bien les nouilles est le tangsuyuk, porc ou bœuf trempé dans une pâte à frire faite de fécule de pomme de terre et de l’huile de canola. Plongés dans l’huile quelques minutes, les morceaux ressortiront dorés et croustillants. Pour les apprécier à leur juste valeur, on les trempe dans une sauce aigre-douce rousse faite de sauce soja, sucre, vinaigre et d’amidon pour lui donner son aspect gluant. En plus des nouilles à la sauce noire, on peut aussi commender un plat piquant ; le jjamppong, soupe de nouille et de fruits de mer épicée.

Pour les solitaires qui n’arrivent pas à se décider, il existe des bols à deux compartiments ; un peu de soupe épicée d’un côté et un peu de nouilles de l’autre, ou bien une moitié de jjajangmyun et une moitié de morceaux de porc croustillant sauce aigre-douce.


ⓒ Getty Images Bank

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >